Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Agir de concert pour construire une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère

Les 29 et 30 novembre 2021, la 8e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) s’est tenue à Dakar, capitale du Sénégal, en réunissant des représentants de Chine et de 53 pays africains. Sous le thème « Approfondir le partenariat sino-africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère », les participants ont passé en revue le développement des relations sino-africaines et les résultats de la lutte solidaire de la Chine et de l’Afrique contre la COVID-19, évalué la mise en œuvre des « Huit Initiatives majeures » du Sommet de Beijing 2018 du FCSA, et élaboré un plan pour les relations sino-africaines au cours des trois prochaines années et au-delà.

À la cérémonie d’ouverture, le Président Xi Jinping a prononcé un discours intitulé « Poursuivre la tradition de solidarité pour construire ensemble une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère ». Il a avancé quatre propositions : poursuivre la lutte solidaire contre la COVID-19, approfondir la coopération pragmatique, promouvoir le développement vert et défendre l’équité et la justice. Il a annoncé neuf programmes à mettre en œuvre dans le cadre du premier plan triennal de la Vision 2035 de la Coopération Chine-Afrique : le programme pour la santé, le programme pour la réduction de la pauvreté et l’agriculture, le programme pour la promotion du commerce, le programme pour la promotion de l’investissement, le programme pour l’innovation numérique, le programme pour le développement vert, le programme pour le renforcement des capacités, le programme pour les échanges humains et culturels et le programme pour la paix et la sécurité. Associant plus étroitement l’objectif du deuxième centenaire de la Chine consistant à construire un pays socialiste moderne sur tous les plans, la coopération sino-africaine dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route » avec l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et les stratégies de développement des pays africains, cela a tracé la voie à suivre, injecté de nouvelles connotations et donné un nouvel élan pour la construction d’une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère. En particulier, l’engagement solennel du Président Xi de fournir à l’Afrique un milliard de doses de vaccins supplémentaires a grandement raffermi la confiance des pays africains dans la victoire sur la COVID-19, aidant les Africains à renforcer leur capacité à résister à l’épidémie et contribuant à l’accélération de la construction d’une communauté de santé Chine-Afrique dans la nouvelle ère.

Cette année marque le 65e anniversaire de l’inauguration des relations diplomatiques entre la Chine et les pays africains. Qu’est-ce qui fait le succès des relations sino-africaines et la profondeur de l’amitié sino-africaine ? Le Président Xi Jinping a donné la meilleure réponse en ces termes : « l’amitié sincère et l’égalité, le bénéfice mutuel et le développement commun, l’équité et la justice, ainsi que les progrès en phrase avec notre époque et l’ouverture et l’inclusion ». Voilà l’esprit d’amitié et de coopération que la Chine et l’Afrique ont forgé. C’est de cet esprit que jaillit la force pour ouvrir de plus belles perspectives aux relations d’amitié sino-africaine.

Sur le plan politique, la Chine et les pays africains, ensemble sur le même bateau, ont partagé heurs et malheurs depuis des dizaines d’années. Ils ont lutté pour l’indépendance et la liberté de leurs pays respectifs, se sont toujours tenus l’un au côté de l’autre et se sont soutenus sans équivoque aux moments cruciaux touchant à l’avenir et au destin de chacun, ainsi que sur les questions d’importance majeure. Cette année marque le 50e anniversaire du rétablissement de la République populaire de Chine dans son siège légitime aux Nations unies. La Chine n’oubliera jamais la profonde amitié des pays africains.

En termes de coopération économique et commerciale, la coopération mutuellement bénéfique sino-africaine a produit des résultats fructueux. Au cours des 20 dernières années, le stock d’investissements directs de la Chine en Afrique a été multiplié par près de 100, s’élevant à 43,4 milliards de dollars américains ; le volume des échanges commerciaux sino-africains a été multiplié par 20 et la Chine est restée le plus grand partenaire commercial de l’Afrique pendant 12 années consécutives ; la Chine a aidé l’Afrique à construire plus de 13 000 kilomètres de routes et de voies ferrées, plus de 80 grandes installations électriques, plus de 130 hôpitaux, 45 gymnases et plus de 170 écoles. 46 pays africains et la Commission de l’UA ont signé un accord de coopération sur l’Initiative « la Ceinture et la Route » avec la Chine.

En termes de développement social, la Chine coopère activement avec les pays africains dans des domaines tels que la réduction de la pauvreté, la santé, l’éducation et le changement climatique. Elle a dispensé des formations à la réduction de la pauvreté pour plus de 2 700 personnes venant de 53 pays africains, envoyé 23 000 personnels soignants en Afrique qui ont soigné 230 millions de patients, créé 61 Instituts Confucius en Afrique en coopération avec des partenaires locaux, et mené une coopération avec 14 pays africains dans la lutte contre le changement climatique.

En termes de solidarité contre la COVID-19, au moment difficile de la réponse de la Chine au nouveau coronavirus, les pays africains et l’UA ont exprimé solidarité et soutien à la lutte de la Chine contre l’épidémie de différentes manières. Après la survenue de l’épidémie en Afrique, la Chine a pris l’initiative d’envoyer des équipes d’experts médicaux dans 17 pays africains pour les aider à lutter contre l’épidémie et a fourni plus de 1,7 milliard de doses de vaccins anti-COVID-19 à plus de 110 pays et organisations internationales, dont 50 pays africains et l’UA.

La Guinée fut le premier pays d’Afrique subsaharienne à établir des relations diplomatiques avec la Chine. Les relations sino-guinéennes ont une valeur pionnière et une grande portée historique dans l’histoire des relations sino-africaines. Depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques il y a 62 ans, les deux pays se sont toujours traités sur un pied d’égalité, ont fait preuve de sincérité et d’amitié et ont coopéré dans un esprit de solidarité, en donnant un bel exemple d’amitié et de coopération sino-africaines. À l’heure actuelle, la Guinée se trouve à un moment critique de la transition nationale. La Chine soutient le peuple guinéen dans le choix indépendant de la voie du développement, et fournira soutien et assistance dans la mesure de ses capacités pour le processus de transition de la Guinée. Elle est disposée à travailler avec la Guinée, en saisissant la mise en œuvre des résultats de la 8e Conférence ministérielle du FCSA comme une opportunité, pour faire progresser le partenariat stratégique global sino-guinéen dans la stabilité et la durée, au profit des deux peuples.

Travaillons ensemble pour construire une communauté d’avenir partagé encore plus solide Chine-Afrique et Chine-Guinée dans la nouvelle ère !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...