Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Aéroport de Conakry : encore un cadre de l’UFDG bloqué par la police de l’air et des frontières

Le responsable du pool digital de la cellule communication UFDG et attaché d’information du président Cellou Dalein Diallo ne prendra pas part à l’assemblée générale du Réseau Libéral Africain organisée en partenariat avec la fondation Friedrich_Naumann, à Johannesburg en Afrique du Sud du 6 au 9 octobre. Mamadou Aliou Goubhoye alias, ‘’Goubhoye’’ a été bloqué « sans motif » à l’aéroport de Conakry pendant qu’il s’apprêtait à prendre son vol.

C’est la cellule de communication de son parti qui l’annonce, précisant que «la Police de l’Air et des Frontières (PAF) lui a indiqué que son nom figure, depuis le 8 octobre 2021, sur une liste de personnes qui ne doivent pas quitter le pays». Mais «qu’à la demande des motifs et de l’origine de cette mesure, aucune réponse ne lui a été communiquée, l’intéressé s’étant laissé entendre que les ordres venaient d’en haut». Ce qui «rappelle  les pratiques liberticides du passé », ajoute la cellule de communication de l’UFDG.

Joint par Guineenews, la personne concernée confirme sa mésaventure de ce petit matin ainsi que le fait de n’avoir pas été mis au courant de ce qui lui serait reproché. Impossible même de lui dire de qui vient l’ordre.  «Au moins j’aurais appelé l’intéressé pour qu’il ne dise ce qu’il a contre moi, étant donné que je n’ai de problème ni avec un citoyen, ni avec l’Etat », se désole-t-il.

L’autre détail donné à Guineenews, par Mamadou Aliou Goubhoye, c’est que «mon passeport n’a pas été saisi», à la différence de la plupart de ceux qui sont bloqués à l’aéroport de Conakry pour des motifs politiques. Comme pour dire qu’il s’agirait de persécutions fantaisistes de la part d’agents qui reçoivent obéissent à des ordres manifestement illégaux, comme on sait le faire dans l’administration guinéenne.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...