GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Accident de Walto/Kissidougou : les proches des victimes témoignent

Nous vous l’annoncions ce matin. Un accident s’est produit à Kissidougou faisant état de cinq morts et de plusieurs blessés. Pour davantage d’explications, Guinennews s’est rendu à l’hôpital préfectoral de Kissidougou  pour s’enquérir de la situation.

Arrivé sur le lieu, le responsable de garde aux urgences, Aboulaye Mara confie : “Mon équipe de garde était composée hier de cinq femmes et de trois hommes. C’est dans les bandes de 23 heures qu’on a reçu les accidentés en provenance de Walto. Il y avait 5 morts composés dont un jeune homme, trois femmes et un bébé. Pour les blessés, ils étaient au nombre de 14 personnes. Il y avait 2 blessés légers. Le premier faisait des vomissements de sang tandis que le deuxième avait une plaie traumatique du tiers inférieur de la jambe droite. Les douze autres avaient seulement des égratignures et des douleurs lombaires. On les a traités conséquemment”.

Mohamed Sara, lui, a perdu sa maman dans cet accident. Il rappelle ses dernières conversations avec sa maman: “J’ai perdu ma maman, je ne peux rien car c’est la volonté de Dieu. On m’a dit tout ce que Dieu fait est bon. C’est hier que je l’avais appelé à 19 heures après la grande pluie. Elle m’avait dit qu’ils sont en train d’embarquer leurs bagages. Après quelques temps, elle m’a dit qu’ils ont bougé et elle m’a dit de venir l’attendre à la gare routière de Kissidougou.

Elle m’a même dit qu’elle a acheté des ananas pour moi. Je l’avais appelé un moment son numéro ne passait pas. Et après, ma jeune soeur qui m’annonce l’accident du camion là où s’est embarquée ma maman. Dès que je suis arrivé à l’hôpital, j’ai trouvé que ma mère a rendu l’âme”.

Pour le  président du syndicat  de l’union des transporteurs de Faranah présent sur le lieu, Sekouba Traoré,  précise: “nous sommes là par rapport à ce cas d’accident. C’est déplorable. Il y a eu cinq morts. Les trois sont de Faranah et les deux autres de Kissidougou.On est en train de préparer les corps pour les transporter à Faranah. Le propriétaire du camion est de Faranah”.

Présent sur les lieux, le maire de la commune urbaine de Kissidougou, Yomba Sanoh a présenté ses condoléances aux familles éplorées et à son homologue de Faranah, Oumar Camara. “A partir de l’instant, je demande aux syndicats des transporteurs, aux chauffeurs, aux brigades de mobile d’intervention, stationnées le long de nos routes de veiller à ce que les camions ne transportent pas les marchandises et les personnes à la fois. C’est un phénomène très dangereux,  qui est en train d’endeuiller plusieurs familles dans notre pays. Je condamne cette pratique à la dernière énergie”, a-t-il martelé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...