Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Accès au financement des PMEs: Tenue d’un atelier de concertation entre acteurs de la Finance Inclusive

L’Agence de Promotion des investissements privés (APIP), Afriland First Bank et le PNUD ont tenu une rencontre de concertation de la finance inclusive dans un hôtel de la place. L’accès à l’information sur le financement,  le renforcement de capacités, les réformes dans le secteur financier sont les grandes lignes de cette concertation qui s’est tenue ce vendredi 10 décembre 2021.

Cette initiative a été lancée en 2017. Au compte de 2021, elle a réuni les entrepreneurs et les responsables des banques comme Afriland, Access Bank, la Société Générale des Banques de Guinée, etc. L’objectif général du cadre de concertation est d’une part faciliter l’accès au financement des PME et  des cibles vulnérables (jeunes, femmes, personnes vivant avec handicaps). Et d’autre part de leur permettre l’accès à d’autres produits et services diversifiés nécessaires à leur bien-être  à travers des partenariats gagnant-gagnant entre les différents acteurs.

Cellou Barry, le Responsable de projet partenariat à l’APIP explique : « Cette initiative  vise à faciliter l’accès aux financements pour tous les entrepreneurs, à renforcer la capacité pour monter un projet bancable. Et en terme de résultats,  il y a une vingtaine d’handicapés qui ont bénéficié de financement et même de subventions grâce au cadre de concertation« .

Pendant les échanges, il à été question d’exposer les différents produits que proposent les banques, et d’informer sur les critères de choix pour bénéficier des produits. Un aspect de cet échange que Boh Mariama Gbè Cissé responsable à Smart Agency a beaucoup apprécié:  » j’ai beaucoup aimé l’initiative, et j’ai  compris le processus d’une demande de prêt et tous les axes qui sont abordés. De temps à autre, je partais vers les micros finances, mais à l’issue de cette concertation, j’ai compris que le processus d’une demande de prêt nécessite beaucoup d’analyse et de patience au niveau du traitement des dossiers. Donc je chercherai à être plus patiente avec les institutions de finance« .

À leur tour, les porteurs de projets ont exprimé leurs inquiétudes et leurs difficultés dans l’obtention de financement.

Au terme de la concertation, les porteurs de projets ont fait des recommandations afin de trouver solutions à leurs difficultés.

« On lance un appel aux institutions financières et à l’Etat de voir la politique de titre foncier qui fatigue beaucoup de jeunes entreprises aujourd’hui. Demander un titre foncier à un entrepreneur qui a moins de 5ans d’activités c’e n’est pas sûr qu’il puisse le soumettre. Et dans ces conditions, ceux qui acceptent d’aider sollicitent un apport financier. Si toutes ces charges sont prélevées dans le prêt,  ce pourquoi, on est parti vers la banque risque de ne pas être fait et finalement, on est dans l’insolvabilité« , déplore Boh Mariama gbè Cissé.

Face aux recommandations, Mariama Sira Sow responsable de la Maison des PMEs à la Société Générale des Banques de Guinée dira : « Il y a eu des recommandations très intéressantes. Mais en ce qui concerne les garanties bancaires c’est une question de principe, de politique de prêt.  Ce qui est sûr au niveau de la Société Générale nous avons la maison des PME pour aider les entrepreneurs à identifier les obstacles d’accès au financement auxquels ils sont confrontés et de les assister à travers nos partenaires publics et privés.  Donc, on peut proposer des solutions qui ne nécessitent pas forcément un financement immédiat. Mais des solutions techniques comme le renforcement de capacités, les conseils… »

Cette rencontre se poursuivra très prochainement afin de soumettre des plaidoyers aux autorités comme le ministre de l’Economie, a indiqué l’organisateur de cette rencontre.

Mamadama Sylla, journaliste stagiaire à Guineenews.org

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :