Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

 Yomou : la police de Diécké va en guerre contre les motos non immatriculées

A Diécké, dans la préfecture de Yomou, environ 76 motocyclistes ont été interpellés par la police pour non détention des documents légaux, notamment la carte grise et la plaque d’immatriculation.

Selon le commissaire central de la police de Diécké, le colonel Emmanuel Loua, initiateur de cette opération, l’objectif est d’amener les détenteurs des engins roulants, précisément les détenteurs de moteur, à immatriculer leurs engins pour leur propre sécurité. Mais aussi, dit-il, cette opération rentre dans le cadre du respect de la loi.

Cette opération intervient juste après deux mois de sensibilisation à travers les médias, des notes circulaires adressées aux autorités sous-préfectorales et communales, des syndicats de transporteurs routiers.

Ce lundi 15 mars, des agents de la police routière ont donc été postés tout au long des carrefours, mais aussi des points de d’entrée et de sorties de la localité pour contrôler scrupuleusement les motos. Depuis le début de l’opération, la semaine dernière, 76 motos non immatriculées et d’autres sont à la disposition du commissariat pour le but d’acheter obligatoirement la plaque à une somme de 160.000fg.

L’officier de police chargé de cette opération, le commandant Maxime Haba, se réjouit de l’engouement qui est autour de cette opération. « Depuis le déclenchement de cette activité, il y a de l’engouement. Certains motards viennent volontairement pour se procurer des documents demandés », a-t-il dit.  Cependant, relève-t-il, d’autres motocyclistes refusent encore d’obtempérer. Contre ceux-ci, son service se voit dans l’obligation de faire appliquer la loi.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir