Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transport aérien : la Guinée célèbre la Journée internationale de l’Aviation Civile 

La République de Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré la  Journée internationale de l’aviation civile ce mercredi 7 décembre 2022,  à Conakry.

Célébrée sous le thème : « L’innovation au service du développement de l’Aviation dans le monde », la journée a connu la participation de plusieurs personnalités dont le ministre des Transports, les acteurs du secteur aérien, ainsi que les représentants des missions diplomatiques et consulaires établies en Guinée.

Dans son discours de circonstance, le Fara Tolno,  Directeur Général Adjoint de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile a indiqué que cette journée instituée en 1994 par  l’Assemblée de l’OACI, permet de mettre en évidence l’importance de l’Aviation civile internationale et de contribuer à sa promotion.

Poursuivant, M. Fara Tolno dira qu’au seuil de la célébration de cette journée internationale, le fait majeur qui impulse ce thème de cette année reste le défi de la résilience qui a été au centre des échanges lors de la 41e Session de l’Assemblée de l’OACI tenue à Montréal, au Canada, du 27 septembre au 5 octobre 2022.

« Cette conférence s’est penchée sur des thématiques dont l’importance est d’une actualité brûlante. Il s’agit entre autres du développement constant et rapide de l’industrie du transport aérien et de diverses perturbations qui ébranlent le système de transport aérien », a énuméré le DGA de l’AGAC.

Dans le sillage du thème retenu cette année, l’orateur a ajouté que dans le secteur du transport aérien, comme dans tout autre domaine de la société moderne, les nouvelles technologies véhiculent les idées, les ambitions nouvelles et les rêves.

« Ainsi, les technologies innovantes vont révolutionner le monde de l’Aviation avec une projection de doublement de trafic aérien », a-t-il évalué.

Prenant la parole, le ministre des Transports a tout d’abord salué les partenaires dont l’intervention prend en compte les problématiques majeures de la transformation structurelle du système d’aviation civile guinéenne et des efforts sans cesse renouvelés pour apporter des solutions remarquables aux multiples défis du secteur.

Pour M. Félix Lamah, la commémoration de cette journée est la traduction concrète de la volonté du président de la transition d’œuvrer pour l’accroissement de la contribution de l’industrie aéronautique à la création de richesses accrues en faveur de notre économie dont il se soucie.

« Cela intègre aussi le souci du gouvernement de faire du transport aérien et ses activités connexes des éléments porteurs de croissance et un important moyen de promotion des échanges », a dit M. Félix Lamah.

Selon le ministre des Transports, lors de la 41e Session de l’Assemblée de l’OACI, la Guinée a marqué son retour dans le concert des Nations à travers la reprise de son droit de vote. Cela, grâce à la volonté des nouvelles autorités du pays.

« C’est le lieu de souligner que l’AGAC sert de levier à la mise en œuvre des politiques et stratégies dans le domaine du transport aérien pour créer des ressources et des services innovants. Comme vous pouvez le constater, l’action gouvernementale vise à créer des conditions favorables pour le secteur privé afin qu’il puisse mettre en valeur les nombreuses opportunités d’affaires existant dans ce secteur. Nous organisons cette journée pour sensibiliser l’opinion mondiale sur l’importance de l’aviation civile internationale pour le développement socioéconomique des pays, faire connaître davantage le rôle de l’OACI qui contribue à la coopération entre les États et qui leur prête assistance en vue d’établir un réseau de transports rapide, véritablement mondial, au service de toute l’humanité », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Me Sékou Oumar Thiam, Conseiller technique du Directeur Général de l’AGAC, a dressé un aperçu général sur l’Aviation civile guinéenne, avec un parcours auréolé de performances.

La cérémonie a été aussi marquée par des panels portant notamment sur la présentation, le mécanisme de fonctionnement et les parties prenantes de l’AGAC, l’efficacité des mécanismes de régulation dans l’encadrement et la valorisation du patrimoine de l’État, et la sûreté aéroportuaire : pourquoi l’externalisation de la sûreté primaire.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...