Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transport aérien-Covid-19 : la RAM va à nouveau déployer ses ailes sur la Guinée 

Une bonne nouvelle pour la Guinée. La Royal Air Maroc (RAM) va pouvoir désormais venir en Guinée. Il y a quelques mois, les autorités marocaines avaient suspendu les vols de la RAM vers la Guinée ainsi que certains pays. Cette mesure faisait suite à la propagation du coronavirus. Et dès le 15 juin 2021, les vols devront reprendre en provenance et en destination du Maroc.
 » Sur la base des indicateurs positifs de la situation épidémiologique dans le Royaume du Maroc et de la baisse du nombre des cas d’infections au nouveau coronavirus, notamment après l’élargissement des campagnes de vaccination dans notre pays, les autorités marocaines ont pris de nouvelles mesures progressive afin d’assouplir les restrictions sur le déplacement des voyageurs désirant accéder au territoire national. Ces mesures visent à faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger à la Patrie. Dans ce contexte, il a été décidé la reprise des vols de et vers le Royaume du Maroc à compter du mardi 15 juin 2021″, indique-t-on dans un communiqué dont Guinéenews détient copie.

L’espace aérien du Royaume du Maroc étant toujours fermé, les vols devront recevoir des autorisations exceptionnelles. « Cette opération se déroulera selon une approche qui allie ouverture progressive – en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique nationale et internationale – et préservation des acquis réalisés par notre pays pour endiguer la propagation du coronavirus », affirment les autorités marocaines.

Pour ce faire, le Maroc a classifié les pays dans deux listes (A et B) selon les recommandations des autorités sanitaires du pays en se basant sur les données de l’OMS sur le Covid-19.

La liste A concerne les pays dont le Covid-19, y compris ses variantes, est sous contrôle. Quant à la liste B, elle comprend les Etats membres des Nations unies qui ne se trouvent pas sur la liste. Heureusement que la Guinée figure dans la liste A.

« Les listes A et B seront publiées de manière régulière sur les sites électroniques des ministères chargés des Affaires étrangères, de la Santé et du Tourisme. Les deux listes seront actualisées régulièrement au moins deux fois par mois selon le besoin », précise le communiqué.

Voici les pays inscrits dans la liste B: La liste B compte l’Afghanistan, l’Algérie, l’Angola, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Cap Vert, le Chili, la Colombie, le Congo, Congo (RDC), Cuba, les Emirats Arabes Unis, Eswatini, Guatemala, Haïti, Honduras, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Kenya, le Kuweït, Lesotho, Lettonie, Liberia, la Lituanie, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, Mali, les Iles Maurice, le Mexique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, Oman, Ouganda, le Pakistan, Panama, le Paraguay, le Pérou, Qatar, la République Centraficaine, la République Démocratique Populaire de Corée (Nord), les Seychelles, le Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Sud Soudan, la Syrie, la Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Togo, l’Ukraine, l’Uruguay, le Venezuela, le Vietnam, le Yemen, la Zambie et le Zimbabwe.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir