Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transition : Les personnes vivant avec le handicap veulent être dans les instances de prise de décisions

La rencontre des organisations de la société civile et le président du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a été fortement marquée ce 15 septembre par un geste du colonel Mamady Doumbouya. Touché par la déclaration de Massoud Barry, handicapée de son état, le président du CNRD s’est déplacé pour venir serrer la main de la femme.

Présidente de l’Organisation de secours aux handicapés (OSH Guinée), Massoud Barry a d’abord indiqué que pour être dans la salle du 2 octobre où se tient la réunion, il a fallu que des militaires la prennent avec son tricycle. « Je me demande comment je vais descendre », lance-t-elle, avant de plaider en faveur des personnes handicapées.

« J’ai plaidé pour la cause des personnes handicapées, surtout sur leur accessibilité. Les écoles ne sont pas adaptées, les hôpitaux aussi. Il n’y a pas d’emploi pour les personnes handicapées. Donc mon plaidoyer a porté sur ces aspects », a-t-elle affirmé au sortir de la réunion, avant d’afficher son optimisme : « Le colonel Mamady Doumbouya nous a rassurés. Il a dit qu’il prend note. Moi, je suis optimiste puisque lui-même il s’est déplacé jusqu’à mon niveau juste pour entendre ce que je voulais lui dire. Je suis sûre et certaine qu’il prendra en compte nos préoccupations pour que le gouvernement qui sera mis en place soit inclusif ».

Elhadj Boubacar Diop est un autre handicapé, mais pas physique. Il sait parler, mais il ne peut pas entendre. Il affirme que les personnes handicapées sont marginalisées en Guinée :« Les personnes handicapées sont totalement marginalisées dans la vie publique guinéenne. Elles ne sont pas du tout représentées dans les prises de décisions à tous les niveaux. Pourtant, ce sont des citoyens comme les autres qui contribuent au développement social et économique de la nation.»

Plus loin, le président du Réseau guinéen des organisations des personnes handicapées pour la promotion de la convention sur les droits des personnes handicapées, également président de l’Association des personnes malentendantes d’Afrique, fait une demande au CNRD : « Notre attente par rapport aux nouvelles autorités, comme elles-mêmes ont dit une transition inclusive, ceci veut dire qu’elles doivent associer toutes les couches sociales de la nation guinéenne. Nous souhaitons que dans le cadre de la transition, les préoccupations des personnes handicapées soient prises en compte, que nous puissions participer à la transition en tant que citoyens à part entière de la nation en vue de faire entendre nos préoccupations.»

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :