Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transition : le CNT adopte le document de programme budgétaire pluriannuel 2023-2025 

Sous la présidence de Dr Dansa Kourouma, les membres du Conseil National de la Transition (CNT) ont adopté à la majorité positive le document de Programmation Budgétaire Pluriannuelle 2023-2025 récemment présenté par le Gouvernement. C’était à l’occasion de la plénière de ce mercredi 27 juillet 2022 à l’hémicycle en présence du Premier ministre par intérim, les représentants des institutions républicaines, les corps diplomatiques et consulaires accrédités en Guinée, les représentants des coalitions politiques, et autres. 
Cette adoption a été précédée par un débat d’orientation budgétaire au cours duquel les conseillers nationaux ont fait des propositions allant dans le sens de l’élaboration du budget de l’Etat.
Ces traveaux qui ont duré 4 jours sur le débat d’orientation budgétaire, ont permis d’enrichir le document de programmation budgétaire à vos observations et recommandations. A cet égard, la trajectoire des finances pour la période 2023-2025 a été examinée de manière approfondie à travers une approche volontariste de nos conseillers nationaux, les représentants de la société civile.
Selon le ministre du Budget, « ces travaux qui ont duré 4 jours sur le débat d’orientation budgétaire, ont permis d’enrichir le document de programmation budgétaire suite aux observations et recommandations des conseillers ». Et d’ajouter, qu’à « cet égard, la trajectoire des finances pour la période 2023-2025 à été examinée de manière approfondie à travers une approche volontariste de nos conseillers nationaux, les représentants de la société civile et du secteur privé pour questionner les perspectives économiques. La progression des recettes et dépenses de l’Etat ainsi que les mesures de financement du budget  […].
La conduite des traveaux de ce débat d’orientation budgétaire a abouti d’une part, à définir le cadre conceptuel d’élaboration du projet de loi de finances exercice 2023, et d’autres part à identifier des chantiers de la transition  à conduire dans le domaine budgétaire ».
Selon le patron du Budget « dans ledit document, les dépenses de l’État sont projetées à 36 787,36 milliards GNF, soit un taux d’accroissement de 10,7% par rapport à 2022, les dépenses du budget général qui sont constituées de dépenses courantes pour 19 996,68 milliards et de dépenses d’investissement pour 15 485,85 milliards gnf soit un accroissement de 52,08% par rapport à 2022 », a-t-il précisé.
Avant de procéder à l’adoption du document, les conseillers ont livré leur rapport d’examen du document. Selon eux,  » le document de programme budgétaire pluriannuel 2023-2025 a permis aux conseillers nationaux de la transition d’entamer le débat d’orientation budgétaire d’ordre 2022 qui s’est poursuivi en commission, inter-commission et en plénière conformément au chronogramme adopté à cet effet. Par la suite, les ministres de l’Economie, des Finances et du Plan, du Budget et le Gouverneur de la BCRG ont exposé les grandes orientations du gouvernement relatives à la programmation budgétaire triennale des recettes, dépenses, solde, moyen de financement ainsi que la situation monétaire » a souligné Fatima Camara, rapporteur de la commission de fonds.
A l’issue des différentes interventions,  les conseillers nationaux  ont adopté à la majorité positive ce document de programme budgétaire pluriannuel 2023-2025.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...