Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transfert d’argent: l’application YMO lancée en Guinée 

Accélérer l’inclusion bancaire en Afrique à travers la technologie pour accéder aux services financiers, c’est la vision de l’application YMO lancée ce 26 octobre 2022 à Conakry.

Créée en 2019 par un Guinéen installé en France, en l’occurrence Abdoulaye Barry, l’application YMO a pour objectif de répondre à un besoin auquel est confrontée la diaspora africaine vivant en Europe.

« L’application YMO est conçue comme une réponse au manque d’inclusion financière notamment en Afrique francophone, ne se réduisant pas seulement au simple transfert d’agent. En effet, il s’agit également d’une solution de paiement cashless unique en son genre, visant à faciliter les démarches d’envoi d’argent, les paiements au jour le jour de règlement de dépenses et de structures à travers un téléphone mobile, de manière instantanée, simple, fiable et sécurisée », expliquent les responsables de YMO.

Abdoulaye Barry rappelle que l’idée de développer cette application est née d’un constat auquel il a été confronté lui-même en France : « Guinéen d’origine, je suis arrivé en France à l’âge de 16 ans. J’ai rapidement été confronté à un véritable défi quand j’ai voulu envoyer de l’argent à mes parents. Ces derniers ne possédant aucun compte bancaire, il n’était dès lors pas possible de leur faire un virement comme cela aurait pu être le cas ici, en Europe. Il a donc fallu trouver des solutions alternatives peu fiables et relativement coûteuses afin de leur faire parvenir de l’argent tous les mois. Expert en informatique, je décide en 2019 de répondre à ce problème. Je découvre alors que le continent africain est exclu du système financier, c’est-à-dire qu’une large majorité de la population africaine ne dispose pas d’un simple compte, l’empêchant dès lors d’effectuer des paiements sans avoir à recourir à du cash et ne peut évidemment pas accéder à des crédits. »

Plus loin, Abdoulaye Barry soutient que l’ambition de YMO est de permettre à chaque Africain, où qu’il soit, de pouvoir faire des transactions: « […] Apporter une solution à ces défis est la raison d’être de YMO. Notre ambition est de permettre à chaque Africain, où qu’il soit, sur le continent ou en Occident, d’avoir accès à un compte lui permettant de réaliser des paiements internationaux (transferts d’argent, paiements mobiles, etc.), et à terme, d’accéder au crédit, élément indispensable pour tout développement économique. La solution YMO est conçue pour tenir compte des réalités africaines en termes d’infrastructures, donnant ainsi accès à ces services, sans nécessiter un smartphone ou une connexion Internet. »

Mohamed Lamine Conté, 1er vice-gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), a émis l’espoir de voir les Guinéens bénéficier des avantages des services de la finance mobile et annonce que son institution va travailler de sorte que la règlementation soit adaptée à l’évolution de la technologie : « Nous espérons qu’avec l’arrivée de YMO en Guinée à côté d’autres établissements de monnaie électrique qui existent déjà, l’écosystème de paiement mobile va se renforcer au bénéfice de la population. Pour accompagner cette dynamique, la Banque centrale va naturellement à la fois renforcer et adapter son cadre règlementaire à l’évolution de la technologie. »

Quant à Iliassa Baldé, conseiller du Premier ministre chargé du contenu local, il a rassuré aux acteurs de l’inclusion financière de l’accompagnement du Gouvernement : « Je vous assure de la disponibilité au nom du Premier ministre, pour accompagner toutes les initiatives privées qui créent de la valeur et qui créent de l’emploi notamment cette initiative qui est à saluer. Donc les portes sont ouvertes, que ce soit au niveau de la Banque centrale ou au niveau des ministères qui ont en charge du secteur privé, des télécommunications et de la digitalisation pour permettre une révolution au niveau de l’inclusion financière en Guinée. »

L’application YOM est disponible sur IOS et Android. Le frais de retrait et de dépôt sur son compte est de 0 GNF, alors que le transfert est à 1% du montant à transférer.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...