Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Tragédie de Souguéta : l’Ufdg accuse l’incurie des autorités dans la mort des 21 étudiants

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (Ufdg) a tenu ce samedi 12 novembre son assamblée hebdomadaire à son siège à la Minière.

A cette occasion, son vice-président Dr. Fodé Oussou Fofana a déploré la mort des 21 jeunes universitaires dans un  récent accident de la route survenu à Souguéta, dans la préfecture de Kindia.
D’après lui, la mort de ces jeunes est due à la négligence policière.
Parce que, argué-t-il, il est « inacceptable » de voir un adolescent au volant d’un engin sans permis de conduire.

 » Nous avons tous été choqués de voir l’accident qui a coûté la vie à ces jeunes. C’est triste !
Que faut-il faire pour arrêter ces accidents ? Il faut tout simplement que la loi soit respectée par les autorités.  On ne peut pas accepter qu’un pays comme la Guinée, après plus de 60 ans d’indépendance, qu’on ne maitrise pas la visite technique des véhicules. C’est une obligation pour un pays de faire la visite technique des véhicules, connaître leur état avant de les mettre en circulation. Les autorités doivent exiger que celui qui prend la direction d’un véhicule puisse avoir au minimum son permis de conduire. Cela fait partie de la loi. Un véhicule ne doit pas être mis en circulation s’il n’est pas assuré… Les syndicats doivent faire les sensibilisations pour expliquer les dangers des accidents de la route. Avec seulement une heure de sensibilisations  à la télévision nationale, on peut épargner des vies humaines. La police routière et la gendarmerie doivent prendre leur responsabilité. C’est inacceptable de voir un adolescent en train de conduire un engin roulant. C’est ici qu’on voit des enfants qui n’ont même pas de permis de conduire en train de conduire des camions pour un trajet long comme de Conakry-N’Zérékoré… Avec des surcharges comme s’il n’y avait personne pour contrôler tout cela. Ces jeunes et futurs cadres de ce pays  ont perdu la vie par négligence des autorités. Sinon, comment est-ce qu’un conducteur peut prendre un véhicule sans permis de conduire de Conakry-Souguéta sans qu’il n’y ait personne pour l’arrêter, le contrôler ou chercher à savoir s’il a un permis.  A chaque fois que je pense à cette situation, je….. C’est très triste. Ce n’est pas la peine de continuer à pleurer. Il faut prévenir à ce que chacun joue son rôle. Il faut responsabiliser les gens. Quand on voit dans une capitale un véhicule âgé de plus de 50 ans en train de circuler et au volant un bébé…, c’est inacceptable !  » a véhément dénoncé Dr Fodé Oussou devant les militants.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...