Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Guneenews Orange

TPI Dixinn : début du procès de Hawa Traoré, fillette de 4 ans retrouvée morte, violée et ligotée à Cobaya

Ce lundi 3 avril 2023, au tribunal de première instance de Dixinn, s’est ouvert le procès de Hawa Traoré, la fillette retrouvée morte , violée et ligotée dans une concession à Cobayah, secteur 4 , dans la commune de Ratoma.
Dans cette affaire, six personnes sont inculpées pour la mort « préméditée » de la mineure âgée de 4 ans. Ce sont Papa Koly Doumbouya, Lansana Kaba, Mohamed Alimou Diané, Ousmane Ben Camara, Ibrahima Barry et Rouguiatou Daffé.
Au début de l’audience, après avoir expliqué chacun les circonstances dans lesquelles ils sont interpellés, les prévenus présents ont tous nié les faits qui leur sont reprochés.
Les deux premiers prévenus à la barre, Papa Koly Doumbouya et Lansana Kaba, voisins de feue Hawa, estiment qu’ils ont été arrêtés parce que six mois avant, le corps d’une autre fillette a été retrouvée dans leur cour.
Dans la poursuite de l’audience, il a été mentionné que non loin de la cour où a été retrouvée le corps de la fillette, se trouve une clinique. Et des traces de boues pendant  les enquêtes ont été retrouvées sur les murs conduisant ainsi à cette clinique.
Dans ces faits, le médecin en garde ce jour, Ibrahima Barry et le vigile Mohamed Alimou Diané ont été également inculpés dans cette affaire de meurtre. Car, selon les enquêteurs, la personne aurait traversé la clinique avant de déposer le corps dans la concession. Eux également à la barre rejette en bloc les accusations qui leur sont reprochés.
Quant au propriétaire de la concession où a été retrouvée la fillette,  dit ne rien savoir sur ce meurtre.
« C’est ma voisine dame Rouguiatou qui a été la première à découvrir le corps, elle m’a appelé j’ai dit qu’on va appeler la gendarmerie et c’est ce qu’on a fait. Je n’ai jamais connu la victime ni ses parents, je ne connais personne de mes coaccusés et je ne connais rien dans cette histoire de meurtre« , s’est-il défendu.
Ainsi, les accusés en détention ont été tous auditionnés. Seule dame Rouguiatou Daffé qui a découvert le corps n’a pas comparu. Brillant par son absence, le tribunal a renvoyé le dossier au 17 avril pour sa comparution et la suite des débats.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...