Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

TPI Dixin : trois jeunes condamnés à 8 mois de prison assortis de sursis

Ils sont au total cinq prévenus détenus depuis le 14 septembre, qui ont comparu devant le parquet du tribunal de première instance de Dixin ce mercredi 12 octobre 2022. Ce sont Alya Camara, Alsény Camara, Abdourahmane Diallo, Boubacar  Barry, Mamadou Tahirou Diallo. Ils sont accusés de détention et de consommation des stupéfiants.
Après avoir tous nié les faits qui leur sont reprochés, Boubacar Barry, Mamadou Tahirou Barry, Abdourahmane Barry reconnaissent avoir consommé de l’alcool et fumé de la cigarette, mais pas de la drogue. Ils disent  avoir été interpellés devant leur domicile.
Ils ont également reconnu qu’ils fumaient au paravent du chanvre indien mais ils ont arrêté pendant le mois de ramadan dernier.
En ce qui concerne les 62 boules de chanvre indien, les prévenus déclarent avoir appris l’existence de ces boules à la bac 5. Et nient également qu’ils n’ont pas été appréhendés avec.
Il a été demandé aux prévenus quel intérêt auraient les gendarmes de les accuser d’avoir été appréhendés avec ces substances. Une question qu’ils n’ont pas su répondre.
Pendant la réquisition, le ministère public estime que personne n’a été appréhendé chez lui.  Et que par rapport à leur physionomie qu’il est constant qu’il sont des consommateurs. Il demande ainsi de retenir les prévenus dans les liens de culpabilité pour détention et consommation de substances psychotropes en les condamnant à deux ans d’emprisonnement  avec un an assorti de sursis avec une amende 1 million de GNF.
Quant à la défense, elle estime qu’il n’y a pas de preuves suffisantes pour condamner leurs clients. Elle demande ainsi leur libération et les renvoyer à des fins de poursuite pour délit non constitué.
À la fin des débats, le tribunal a déclaré Alya Camara et Alseny Camara non coupables.
Quant aux trois autres Boubacar Barry, Mamadou Tahirou Barry, Abdourahmane Barry, ils sont déclarés coupables des faits de consommation et détention de substances psychotropes. Ils sont condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de sursis et une amande de 200 mille chacun.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...