Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

TPI de Dixinn : «le harcèlement de Dansoko», l’enregistrement audio… voici l’essentiel de la défense de Hadya Prési

Poursuivie pour « chantage » et « tentative d’extorsion » au préjudice de l’homme d’affaires  Thierno Mamadou Dansoko, la cinéaste Hadiatou Bah connue sous son nom de Facebook d’Hadya Prési est comparue ce jeudi 10 février devant le tribunal de première instance de Dixinn.

A la barre, Hadia Prési a rejeté en bloc les chefs d’accusation. « Je n’ai pas demandé 3 000 dollars, c’est Thierno Dansoko qui me les a proposés (les 3 000 euros) dans le but de coucher avec moi », a dit la jeune dame, face au juge. « Je n’ai pas accepté », a-t-elle poursuivi, ajoutant que l’opérateur économique n’a jamais cessé de la harceler.

Un audio a été écouté au cours de l’audience. Selon Me Salifou Béavogui, l’avocat d’Hadia Prési qui a écouté l’audio avec le juge, on entend dans cet audio Dansoko dire que « les  3000 euros, c’est pour coucher avec toi ». La prévenue elle-même renchérit en disant : « il m’a même dit prends ces 3 000 euros, parce  avec ou sans je vais coucher avec toi. Il m’a même proposé d’aller se reposer avec lui quelque part à 23 heures… Donc, je l’ai enregistré et lui ai envoyé l’audio.»

 Selon Hadia Prési, en envoyant l’enregistrement audio à Dansoko, son intention était plutôt de l’amener à arrêter ses agissements. « Comme il insistait, je voulais avoir une preuve pour montrer qu’il me harcèle. Je lui ai alors demandé une somme de 80 mille dollars et une voiture contre ses enregistrements audios. Et je lui ai donné rendez-vous dans une banque et c’est là-bas (à la banque) que la gendarmerie m’a interpellée », a-t-elle raconté.

Face aux questions, Hadia Prési est restée sur sa position. Elle dira même que si  elle doit rester en prison elle y restera, mais  elle n’a jamais demandé 3 000 euros à Dansoko.

Alors que l’affaire a été renvoyée au 17 février prochain, la liberté provisoire demandée par Me Salifou Béavogui a été refusée à la  prévenue.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :