Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Timbo/Mamou : Hassan Diallo tue son ami à cause de sa moto

Un conducteur de taxi moto a été tué,  ce lundi, dans la sous préfecture de Timbo située à une quarentaine de kilomètres de la ville de Mamou. Thierno Ibrahima Sidibé âgé de 18 ans a reçu une balle dans la tête dans le village de Garankela dans le district de Kignanwouriya.
L’acte s’est produit en brousse sur une piste rurale qui relie ce village à Timbo.
Interrogé, Ousmane Diallo un vieux d’une soixantaine d’années témoigne  » ce vers 7 heures, je transportais de la paille pour couvrir la hutte dans mon champs. Sur la route, en marchant, je découvre ce corps couché sur le ventre. C’est ainsi, j’ai informé par téléphone un de mes responsables qui m’a dit qu’il est loin d’informer les chefs à Boriya. J’ai continué mon chemin, après une heure, à mon retour, je découvre que le corps a été déplacé du bord de la route pour l’intérieur de la brousse« .
Mamadou Saliou Sidibé le papa de la victime précise  » Mariama Garankela m’a informé qu’un taximotard a été tiré ici. Arrivé sur les lieux, je découvre que c’est mon fils qui a été tué. Mon fils est sorti tôt avec un de nos apprenti qui reste pour le moment introuvable« .
Dans la famille éplorée au village de Ndoloko, le présumé auteur s’est retranché après avoir commis sa forfaiture.
Hassane Diallo apprenti ébéniste explique  » pour ne pas mentir, ce matin je lui ai dit de m’accompagner chez ma sœur à Boriya. En cours de route, je lui ai intimé de s’arrêter. Il me demanda qu’est-ce qu’il y’a? Je lui répondis, il y’a une balle dans le fusil que je détenais, je voudrais retirer la balle dans le fusil. Dans la manipulation, le coup est parti. Les balles atteignirent Thierno Ibrahima sur la tête. C’est ainsi, je dissimula le corps dans la broussaille avant de conduire sa moto dans un autre lieu à Boriya. J’attendais un moment opportun pour informer ses parents. Son oncle est mon maître« .
Après les recherches, le fusil de l’auteur et la clef de la moto ont été retrouvés derrière une paillote dans un champ.
Après de questions, le mis en cause ajouta ceci  » c’est N’diaye (un jeune connu dans la localité) qui m’a chargé de retirer la moto de Thierno parce qu’elle est neuve. Depuis un moment, il m’a menacé d’accomplir la mission sinon qu’il va me tuer« .
A l’arrivée des gendarmes, le présumé assassin s’est mis à répondre aux injures des jeunes, ce qui lui a failli d’être lynché. Dans la foulée, un gendarmerie de la brigade de recherche fut touché par un projectile sur le nez.
Le présumé auteur du crime fut déposé à la gendarmerie de Mamou. Son complice fut aussi arrêté plus tard au marché hebdomadaire de Timbo.
La victime a regagné sa dernière demeure cet après-midi dans le village natal à Ndoloko.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...