Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Tiégboro à Dadis le jour des tueries : « votre petit dieu est allé blesser les leaders… au stade »

L’audition du colonel Moussa Tiégboro Camara, qui fait maintenant face aux questions des avocats de la partie civile (après ceux des représentants du ministère public),  se poursuit au tribunal criminel de Dixinn. L’ancien Secrétaire d’État chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le grand banditisme demeure dans sa version des faits :  »je n’ai jamais tué ni donné l’ordre de tuer. » Il continue aussi à charger son co-accusé Aboubacar Sidiki Diakité, alias  »Toumba » qu’il dit avoir vu au stade le 28 septembre 2009.
Selon Tiégboro, Toumba n’était pas content qu’il ait secouru Cellou Dalein Diallo qui se faisait tabasser par des éléments de Toumba. Pour cela, a-t-il ajouté, Toumba l’a même traité de traitre.
Tiégboro a aussi confirmé ses propos contenus dans l’ordonnance de renvoi. Il a réitéré que Toumba s’était opposé à ce qu’il amène les leaders politiques blessés à l’hôpital.  » Toumba tenait à tout prix à embarquer les leaders politiques pour les envoyer ailleurs. Ce à quoi je me suis opposé parce que je le connais… », a dit l’accusé.
Que veut-il dire par parce qu’il le connait ? En répondant à cette question d’un avocat de la partie civile, Tiégboro finira par dire :  » il ( Toumba) est celui qu’il est . » 
Tiégboro a aussi relaté que les hommes de Toumba s’étaient rendus à la clinique où il voulait faire soigner les leaders politiques. Là-bas, les bérets rouges avaient menacé de faire exploser à l’aide d’une grenade si jamais un leader était admis à la clinique. Après là-bas, il (Tiégboro) s’est rendu au camp pour rendre compte à Dadis.  » j‘ai dit à Dadis que votre petit dieu est allé blesser les leaders politiques au stade « , a-t-il réitéré à la barre. Si Tiégboro qualifiait Toumba de petit dieu, c’est parce qu’il pense que Toumba était privilégié par Sékouba (Konaté) et Dadis. Il dit n’avoir jamais digéré que Toumba ait fait déplacer son bureau de Secrétaire d’État du camp pour un petit coin vers Yimbaya. Pourtant, s’en plaint-il, il était plus gradé que Toumba et mieux, il était Secrétaire d’État.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...