Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Tension entre la SAG et le district de Foulata : le sit-in des femmes brisé par les autorités

Depuis hier nuit un groupe de femmes de Foulata, un district riverain de la compagnie aurifère Anglogold Ashanti de Guinée (SAG) dans la sous-préfecture de Maléah, a entamé un sit-in pour protester contre ce qu’il appelle ‘’le non-respect’’ des engagements de la part de ladite société.

Devant la détermination des femmes aux foulards rouges qui campaient toujours sur les lieux ce mardi, les autorités locales ont finalement décidé de faire intervenir les forces de l’ordre. Celles-ci sont arrivées à bout de la résistance de ces frondeuses en utilisant des gaz lacrymogènes. Dans cette débande, une vingtaine de femmes seraient blessées, rapportent des témoignages concordants.

Joint par Guinéenews, Camara, un jeune de la localité de Foulata, qui habite non loin du poste de santé explique : « plus d’une vingtaine de femmes a été admise au poste de santé. Certaines parmi elles, sont blessées alors que d’autres sont arrivées évanouies. Actuellement, nombreux sont villageois qui ont leurs familles pour aller se mettre à l’abri en brousse. L’odeur du gaz lacrymogène s’est répandue à tout le village. Nos mamans étaient pourtant parties de façon pacifique pour réclamer à ce que leurs enfants soient embauchés par la SAG comme cela est indiqué ans le protocole d’accord qui la lie aux villageois. »

Faut-il souligner qu’aucune autorité locale n’a pu être jointe par Guinéenews jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche. Les forces de l’ordre, quant à elles, continuaient leur ratissage dans la localité, nous indique-t-on.

A rappeler que le district de Foulata est situé dans la sous-préfecture de Maléah qui est à 45 kilomètres du centre-ville de Siguiri. Une localité où la SAG envisage de lancer l’exploitation de l’or dans le cadre de l’extension de son permis.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...