Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Télimélé : une femme d’une vingtaine d’années retrouvée morte dans un conteneur

Mariama Baïlo Bah, une élève, originaire du district de Soydé, situé dans la commune urbaine de Télimélé, qui exerçait jusque-là le petit commerce, a été retrouvée morte dans son conteneur sis au quartier Hafia le dimanche 09 octobre, aux environs de 11 heures.
Une découverte macabre qui a surpris plus d’un en ce jour de marché hebdomadaire, où de nombreux citoyens affluent pour s’approvisionner en denrées.
Sous le choc, Mody Mamadou Lama Baldé, membre de la famille endeuillée n’en revient pas et explique comment il a appris cette mauvaise nouvelle :<< j’ai  reçu un coup de fil de ma femme qui était dans la commune rurale de Santou pour présenter des condoléances. Me faisant cas de ce décès surprise. Immédiatement je me suis rendu sur le lieu où j’ai trouvé une mobilisation des personnes venues pour les mêmes motifs.>>  Avant de poursuivre :<<aujourd’hui, nous sommes sous le choc, c’est une perte énorme pour nous. La victime est une femme mariée mais divorcée sans enfants; après deux tentatives pour décrocher le baccalauréat unique mais en vain, elle s’est lancée dans le commerce. Nous prions dieu de l’accueillir dans son paradis.>>
Sur les circonstances qui ont conduit au décès de Mariama Baïlo Bah le maire de la commune urbaine de Télimélé Younoussa Goulgoul Diallo a apporté des précisions : <<La victime était enfermée dans son conteneur. Elle y passe dès fois la nuit pour éviter que les voleurs ne viennent dérober quelque chose. Ce conteneur, très petit, ne permet pas une bonne oxygénation à l’intérieur. Et ce matin nous avons tous été surpris par cette triste nouvelle. A l’hôpital préfectoral où le corps a été admis pour des examens plus approfondis, les médecins légistes ont confirmé une mort naturelle et en concertation avec la justice, le corps a été rendu à sa famille>>,  a expliqué le maire, avant de formuler des prières et bénédictions pour le repos de l’âme de la victime.
Mariama Baïlo Bah a rejoint sa dernière demeure le même jour dans son village natal à Soydé, après la prière de 17 heures.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...