Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

SOS Village d’Enfants organise une cérémonie de reconnaissance à l’endroit des communautés de Matoto et de Ratoma 

Une cérémonie de reconnaissance a été organisée ce vendredi 2 juillet 2021 à l’intention des communautés de Matoto et de Ratoma. L’initiative est de SOS Village d’Enfants qui a su mobiliser les autorités communales des deux municipalités susmentionnées, les ONG partenaires, les membres des Comités locaux de protection des enfants (CLPE), ceux des Conseils locaux Enfant et Famille (CLEF), les clubs d’enfants, les Associations villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC) formées dans le cadre du Programme d’accompagnement communautaire pour la protection de l’Enfant (PACOPE), , ainsi que les familles bénéficiaires.

Dans son discours de bienvenue, le Maire de la commune de Matoto a saisi l’opportunité pour magnifier « l’esprit de solidarité et d’humanisme » du Fondateur de SOS Villages d’Enfants à travers le monde et particulièrement en République de Guinée ».

« La solennité de cet événement est une illustration des efforts inlassables fournis par les différents bénéficiaires de satisfécits pour leur accompagnement, en vue d’éviter à nos filles et fils des risques de perte. C’est pourquoi il me revient le devoir de saluer cette organisation qui œuvre dans la protection des enfants. Ma reconnaissance va ainsi à l’endroit de tous les acteurs ayant permis une vie conviviale à ces familles et enfants que nous devons tous protéger, en vue de favoriser leur intégration socioculturelle », a déclaré Mamadouba Toss Camara.

De son côté, le représentant du Directeur national de SOS Village d’Enfants s’est réjoui des résultats combien louables auxquels est parvenu le Programme d’Accompagnement des Communautés pour la Protection de l’Enfant durant les quatre années de mise en œuvre.

« Les programmes ont été conduits à la satisfaction de l’ensemble des parties prenantes. Cette cérémonie de reconnaissance à l’endroit des familles et communautés qui ont bénéficié de ce programme marque le couronnement de quatre années d’efforts que SOS Village d’Enfants a abattus avec les communautés et clubs d’enfants de Matoto et de Ratoma pour promouvoir les droits des enfants et prévenir la séparation », a rappelé M. Samory Condé, non sans louer l’accompagnement financier du Ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et le Conseil technique de SOS Village Monde.

Pour sa part, la porte-parole des clubs d’enfants des communes de Matoto et de Ratoma a salué les efforts des autorités guinéennes dans le cadre de la promotion et de la protection des droits de l’Enfant, quoique ces problématiques soient encore inquiétantes suite aux pratiques traditionnelles néfastes des différentes communautés et familles restant encore attachées aux comportements non favorables à la promotion et à la protection des droits de l’Enfant.

Il s’agit notamment des violences physiques, des abus émotionnels ou psychologiques, des mariages d’enfants, des violences sexuelles, des mutilations génitales féminines, de l’exploitation, de la négligence, de l’abandon des enfants, du trafic de d’enfants.

Dressant le bilan des activités des clubs d’enfants, des Conseils locaux pour Enfants et Familles et des Comités locaux de protection des enfants, elle a cité entre autres l’organisation des activités de sensibilisation, de dialogue communautaire, de causerie éducative et de visite à domicile.

A tour de rôle, les bénéficiaires du programme se sont relayés au micro pour tresser la couronne à SOS Village d’Enfants qui a contribué à leur formation à la gestion tant de leurs familles que de leurs petits commerces respectifs. Toutes ont parlé du bienfait des Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit qui leur ont permis désormais de subvenir à leurs besoins, de s’occuper des frais de scolarité de leurs enfants et même d’épargner.

Au terme des témoignages et recommandations des bénéficiaires, ceux-ci ont reçus des satisfécits de la part des responsables de SOS Village d’Enfants. Cette cérémonie qui marque la fin de l’accord-cadre 3 qui a financé le PACOPE, ouvre également la voie à un autre accord qui couvrira de nouvelles communautés durant les quatre prochaines années.

Le Programme d’accompagnement des communautés pour la protection de l’enfant de SOS Villages d’Enfants a accompagné 223 familles vulnérables, 44 Associations Villageoises  d’Epargne et de Crédit, 7 Conseils locaux enfants et familles et 7 clubs d’enfants des communes de Matoto et Ratoma, dans la zone de Conakry.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...