Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Siguiri: sept morts dans une série de drames à Doko

Des séries de drames ont fait sept morts dans la commune rurale de Doko, située dans la préfecture de Siguiri en Haute Guinée, a-t-on appris ce lundi 6 décembre.

Le premier drame s’est déroulé dans le district de Silabada, dans la journée du samedi 04 décembre. Il s’agit de deux femmes qui se seraient  battues dans une mine d’or où une d’entre elles aurait  entraîné son adversaire dans un puits, causant son décès, selon les informations de la Croix-rouge locale.
« La défunte se nomme  Alice Millimono et celle avec qui elle se battait s’appelle Mawa Camara. C’est suite à une bagarre dans la mine de Silabada que Mawa Camara a poussé Alice dans le puits, où elle a trouvé la mort », a-t-on appris auprès de la Croix-rouge locale
Le second cas fait état d’un accident de la circulation survenu entre le district de Faradamani et la sous-préfecture de Kouremalé, dans la journée du dimanche. Selon, Amadou Sidibé un agent de la croix rouge locale de Doko, il y aurait eu deux morts.
« Les deux motards  sont tous morts, suite à une collision entre leurs deux engins.  Il s’agit de Mamadou Alama Diallo, âgé de 25 ans et Mamadi Condé, âgé lui de 30 ans. Les corps des victimes ont été remis à leurs familles respectives », précise la même source.

Le drame le plus meurtrier est cet éboulement de mine survenu dans la soirée de ce dimanche dans le district de Salla relevant de la commune rurale de Doko, où 4 étrangers ont perdu la vie dans une mine d’or. Mamadi Camara, un membre du bureau de district de Salla, joint par notre reporter,  a confirmé cette information.

« Dans cet éboulement survenu dans la mine d’or de Woyonfê, il y a eu 4 morts dont un Malien du nom de Sidy et trois Burkinabè, dont Younoussa Maiga, ADAMA SARABI et BOURAMA SANKARA. »
Ces drames  relancent  encore les questions sur la problématique de la sécurité dans les mines à Siguiri.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...