Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Siguiri: pourquoi un vent de panique s’est-il emparé de la ville après la tuerie de Naréna (Mali)

L’attaque contre un poste de la gendarmerie relevant de la commune de Naréna, dans le cercle de Kangaba, région de Koulikoro au Mali, et qui fait deux morts, a semé le dimanche dernier un vent de panique dans la ville de Siguiri, située à 76km. Des tueries qui ont été diversement interprétées dans la commune urbaine de Siguiri. Pour les uns, il s’agissait d’un acte de terrorisme alors que d’autres développaient l’hypothèse d’une attaque terroriste.

Devant cette confusion qui ne cessait d’enfler dans la ville de Siguiri, Guinéennews a joint un conseiller communal de Naréna. Celui-ci, sous le sceau de l’anonymat, a déclaré qu’il s’agissait d’un crime commis par des bandits armés et non d’un acte de terrorisme.

« Dans la soirée du mardi dernier, la gendarmerie a interpellé des bandits à Naréna. C’est suite à cette arrestation que leurs amis ont fait irruption dans ledit poste aux environs de 21 heures en ouvrant le feu. Alors qu’il y avait une présence allégée des gendarmes. Sur le coup, deux détenus qui viennent de Kourémalé, côté malien, ont été mortellement touchés. Il faut que cela soit clair pour tout le monde, ce que ces meurtres ne sont aucunement terroristes. Ces assaillants étaient des bandits qui voulaient éliminer leurs camarades interpellés et dont les témoignages risquaient de les dénoncer. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...