Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Siguiri: la libération d’un présumé bandit récidiviste fait des vagues

La justice et les forces de défense de sécurité de Siguiri sont à couteaux tirés sur la libération d’un présumé bandit récidiviste. Il s’agit d’un présumé bandit, interpellé ce vendredi, alors qu’il avait été condamné à un an d’emprisonnement par le tribunal de première instance de Siguiri.
Pour le colonel Abdoulaye Touré, le commandant du camp d’infanterie de Siguiri, c’est incompréhensible.

« Il a été condamné à un an de prison et il n’a fait que deux mois, avant d’être libéré. La justice là, On ne comprend pas ça », s’est-il exclamé.
Le présumé du nom de S.D a confirmé avoir été condamné à un an,  avant d’être libéré après deux mois de prison. Au tribunal de première instance de Siguiri, nous avons eu accès au certificat d’expiration de peine d’emprisonnement Écrou 45 signé par le procureur de la République et le régisseur de la maison d’arrêt en son audience du 02 juin 2022 condamnant S.D a 12 mois, dont deux mois assortis de sursis avec une amende d’un million de francs guinéens.
Selon Fanka Oularé, le substitut du procureur près le tribunal de première instance de Siguiri, c’est une contrevérité.
« Il a purgé sa peine conformément à la décision du juge à savoir 12 mois d’emprisonnement dont deux mois de sursis et il est légalement sorti, c’est une juridiction correctionnelle qui inflige des peines de corrections, d’éducation de resocialisation. Ce n’est pas forcément des peines d’élimination. Nous appelons l’opinion publique à être sereine, et à faire confiance à la justice », a-t-il précisé.
En attendant, la situation fait des vagues dans la cité et cela risque de remettre en cause la transparence des décisions du tribunal de première instance de Siguiri.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...