Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Siguiri : cinq condamnations dans les violences de Tatakourou

Trois mois après les violences du bureau de district à Tatakourou, une localité située à une quarantaine de kilomètres de la commune urbaine de Siguiri, les prévenus ont été présentés à la justice ce 28 février, a-t-on constaté.

 A la faveur de l’audience correctionnelle du TPI de Siguiri, sur les 9 prévenus, sept ont comparu à la barre. A l’issue du verdict, cinq ont été condamnés à trois de prison dont deux ans assortis de sursis.

Dans la lecture du délibéré, le président du tribunal Lansana Cissé annonce : « les prévenus Moussa Magassouba et Bréma Simagan ont été relaxés pour délits non constitués. Par contre, les prévenus Madou Diawara, Madou Condé, Sory Simagan, Zoumana Simagan, Kadiatou Simagan ont été reconnus coupables des délits de destruction de biens, de détention d’arme légère, injures publiques et rébellion. Ils sont condamnés à une peine de trois ans dont deux ans assortis de sursis avec une amende de vingt millions de francs guinéens et une somme de soixante-dix millions de francs Guinéens comme dommages et intérêts. Cela en application des articles 373, 363, 523, 666, et 848 du code Pénal. Un mandat d’arrêt a été décerné contre Kadia Simagan, Nagnouma Kéita. »

Faut-il rappeler que ce procès est consécutif aux violences survenues à Tatakourou le 30 décembre 2021 pour le contrôle du bureau de district. Ces affrontements ont fait trois blessés graves et plusieurs dégâts matériels.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...