Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Signature du protocole d’accord relatif à la mise en œuvre du plan d’aménagement de la forêt classée du PIC de Fon-exercice 2022

Entre le ministère de la l’Environnement et du Développement Durable et le Rio Tinto Simfer

Vendredi 13 mai 2022

L’aménagement des massifs forestiers humides de la Guinée est l’une des priorités du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD). L’objectif est la poursuite de ses efforts de lutte contre les effets du changement climatique à travers la promotion des mesures de résilience des Communautés et de protection du paysage forestier guinéen.

La Société minière Rio Tinto Simfer est concessionnaire des mines de fer situées dans la chaîne de Montagne du Simandou Sud, sur le plateau central à l’intérieur de la forêt classée du Pic de Fon. Les deux institutions ayant des intérêts à l’intérieur de la forêt classée du Pic de Fon, voudraient conjuguer les efforts pour harmoniser leurs interventions afin d’instaurer une collaboration franche.

 Les deux parties ont donc mis en place un cadre de coopération, dans les domaines d’intérêts mutuels relatifs au développement durable en général et particulièrement relatifs à la conciliation entre l’exploitation du minerai de fer, la conservation de la biodiversité et la gestion des ressources naturelles renouvelables à l’intérieur de la forêt classée du Pic de Fon.

La société minière Rio Tinto Simfer, attachée au principe d’une exploitation responsable des ressources minières, a exprimé son engagement à collaborer avec le MEDD. C’est dans ce cadre qu’elle a supporté l’élaboration du premier Plan d’aménagement et Plan de gestion de la forêt classée du Pic de Fon (PA/PDF) en 2010 et sa révision en 2018.  Depuis ces dates, Rio Tinto Simfer accompagne le MEDD/Centre Forestier de N’Zérékoré dans la mise en œuvre du PA/PDF à travers des Protocoles d’Accord annuels assortis de cahiers des charges.

C’est dans la poursuite de cette collaboration que ce vendredi 13 mai 2022, un Protocole d’Accord a été signé par la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Madame Louopou LAMAH, et le Directeur Général de Rio Tinto Simfer, Monsieur Géraud MOUSSARIE. Le coût global, moyenne annuelle est de huit cent millions « GNF 800.000.000 »

Ce protocole d’accord comportant une quinzaine de pages rédigées de façon collégiale par les cadres du Département et des techniciens de Rio Tinto Simfer, a été signé, paraphé cacheté ce vendredi 13 mai 2022 à la faveur d’une audience au Ministère sis à Coléah.  Le Protocole d’accord porte sur le financement des activités du Centre Forestier de N’Zérékoré, notamment pour le renforcement de la gestion de la forêt classée du Pic de Fon.

Il faut rappeler que,  cette collaboration remonte à 2000.  Ce qui a permis à Rio Tinto de contribuer au financement des activités de surveillance de la forêt classée et à supporter un processus de cogestion de la forêt classée du Pic de Fon, avec la participation de toutes les parties prenantes y compris les communautés riveraines.

La délégation conduite par le Directeur Général Géraud MOUSSARIE a été ravie de cette rencontre. Monsieur MOUSSARIE a profité de l’occasion pour inviter la Ministre à prendre part à l’inauguration prochaine du Centre de formation professionnelle de Beyla, totalement équipé par Rio Tinto Simfer ayant une capacité d’accueil qui passe de 35 à 192 étudiants.

De son côté, le Ministère par la voie du Chef de Cabinet, Dr Karim SAMOURA, a d’abord félicité la société qui s’est toujours démarquée des autres par la qualité des études environnementales et sociales effectuées par le passé. Selon, lui, la plupart des sociétés qui évoluent dans le même secteur devraient s’en inspirer. Ensuite Dr SAMOURA s’est exprimé sur la nouvelle stratégie de collaboration entre les sociétés minières et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable qui consiste à mettre en place une convention de suivi et de contrôle de mise en œuvre des PGES dans laquelle les fonds alloués seront directement mis à la disposition du département. L’occasion a été saisie par le Directeur Général de l’Office Guinée des Parcs Nationaux et Réserves de Faune, A/C Aboubacar SAMOURA, pour solliciter le déploiement des mesures de mitigation des impacts de la  mine Rio Tinto Simfer sur les autres aires protégées de la région comme les forêts classées de Diécké, le Mont Béro et la réserve de biosphère de Ziama.

Cette cérémonie de signature du Protocole d’Accord 2022 a été clôturée par un motif de satisfaction de toutes les parties sur la collaboration fructueuse entre les deux institutions. En fin Madame la Ministre a encouragé la Direction de Rio Tinto Simfer dans le renforcement des capacités des équipes de gestion de la forêt classée en termes de fourniture des équipements pour les conservateurs de la nature et moyens logistiques pour faciliter la coordination des activités sur le terrain.

Service Communication: MEDD/OGPRF

Plan d’Aménagement du Pic de Fon : Zonage

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :