Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Sidya Touré se dit ‘‘estomaqué’’ par la dernière sortie médiatique d’Alpha Condé

A la faveur du lancement de Guinea Investment Forum mercredi 24 février 2021, le président de la République a dit vouloir attirer des investisseurs et s’est déclaré engagé à mettre en œuvre des réformes même les plus difficiles, afin de faire de 2021 l’année de la transformation complète de la Guinée.

« Notre ambition est de devenir la deuxième puissance économique de l’Afrique de l’ouest après le Nigeria. Nous sommes décidés à le faire », a affiché Alpha Condé dans un pan de son discours de circonstance.

Une volonté à laquelle le président de l’UFR a été amené à réagir ce jeudi, dans l’émission Les Grandes Gueules de la radio Espace. Mais Sidya Touré s’est montré sceptique face aux propos du chef de l’Etat.

« Je suis estomaqué. Vous vous demandez de quelle Guinée il s’agit ? Il ne faut pas oublier une chose : c’est que les dix dernières années passées, Alpha était au pouvoir. Et quand je dis au pouvoir, il avait tous les pouvoirs, il a été mis à la Présidence de la République. Donc, il avait l’Exécutif, le gouvernement et l’administration. Il a réussi à avoir une majorité à l’Assemblée nationale. (…). La seule chose qui était un tant soit peu indépendante : la justice, il s’est battu de telle façon que tout ceci lui soit complètement soumis », a rappelé le président de l’Union des forces républicaines.

Et comme si tout cet argumentaire ne suffisait pas, Sidya Touré a ajouté que le président de la République a commencé par faire démissionner le ministre de la Justice d’alors, Me Cheick Sako qui était un peu plus indépendant, aux yeux de l’ancien Premier ministre.

« Et on a réussi à faire partir le président de la Cour constitutionnelle dans des conditions qui ont même entraîné sa mort. Donc, il avait tous les pouvoirs  pendant dix ans. Il a eu le temps pour réaliser ce dont il parle aujourd’hui. Quand on l’entend parler aujourd’hui, on a l’impression qu’il s’agissait d’une opposition qui vient d’arriver et qui veut corriger », a dressé M. Touré qui se dit assez surpris.

Et pour clore ce dossier, Sidya Touré s’est posé la question de savoir à quel moment la Guinée va-t-elle dépasser les pays comme le Nigeria avec ses deux cent millions d’habitants  et sa production de deux millions de tonnes carburant par jour.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...