Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Santé : le ministre Pethè Diallo lance les travaux de deux structures sanitaires à Matoto

Le ministre  de la Santé et de l’Hygiene Publique, Dr Mamadou Pethè Diallo a procédé ce samedi 12 novembre à la pose de la première pierre de deux structures de santé à Yimbaya Bougie dans la commune de Matoto. Il s’agit d’un centre d’hémodialyse et un Centre Médical Communal (CMC) pour un délai d’exécution de dix mois.
Dans discours de bienvenue, le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Tos Camara à rappelé qu’en matière d’hémodialyse, le principal centre public de l’hôpital Donka est loin de satisfaire le besoin de plus en plus croissant, de prise en charge des insuffisants rénaux.
« La construction de ce centre d’hémodialyse sera un apport considérable dans l’amélioration de l’état de santé des insuffisants rénaux. Il limitera certainement le coût de leur prise en charge qui occasionne régulièrement des évacuations sanitaires très pénible ». 
D’après Alpha Abdoulaye Diallo, directeur général de la  société Dimar, entreprise adjucatrice,
cet ouvrage est composé d’un bâtiment principal R+1, d’un hall, d’une salle d’attente, d’une salle de dialyse, d’un poste de garde, d’un vestiaire personnel, d’un vestiaire patient, d’une pharmacie, d’une salle de traitement d’eau et des bureaux.
<<Il y a un autre bâtiment logistique composé d’un magasin de stockage, d’une buanderie, d’un incinérateur, de latrines, d’un local de groupe électrogène, d’un château d’eau et un parking.>>
Peu avant de poser la première pierre des deux édifices sanitaires, le ministre de la Santé et de l’Hygiene Publique, Dr Mamadou Pethè Diallo a fait savoir qu’aujourd’hui est un jour historique pour la commune de Matoto. « Matoto est la première commune de Conakry à bénéficier d’un centre d’hémodialyse afin de soutenir nos frères et sœurs qui souffrent d’une insuffisance rénale. Cette journée est historique parce que la pose de la première pierre du centre d’hémodialyse se fait en même temps que celle de la construction d’un Centre Médical Communal de Matoto qui n’a jamais existé dans cette commune étant la plus grande dans le pays« , a-t-il souligné.
Poursuivant, il a indiqué que
pour l’ensemble de notre pays avec 13 millions 500 mille d’habitants, la Guinée n’a qu’un seul centre d’hémodialyse qui est à l’intérieur de l’hôpital donka. C’est pourquoi, a t il dit, le président de la transition a instruit le ministère de la santé de construire huit centres d’hémodialyse afin que nos compatriotes puissent se soigner dans les régions où ils vivent.
« Aujourd’hui, pendant que nous posons la première pierre du centre d’hémodialyse à Matoto, le même évènement est en train d’être célébrer dans les capitales de nos 7 autres régions notamment à Kindia, à Boké, à Mamou, à Faranah, à Labé, à Kankan et à  NZerekore au même titre que Matoto« , a-t-il expliqué.

 

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...