Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Santé : la CRIEF prend une importante décision anti cliniques et pharmacies non agréées

Le CNRD et le Gouvernement engagent une guerre sans merci contre la vente des médicaments et produits pharmaceutiques par les non professionnels. Il s’y ajoute désormais des cliniques, des laboratoires d’analyse biomédicale, des centres d’imagerie médicale non agréés en Guinée. Le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), vient de prendre cette décision par le biais d’un communiqué diffusé sur les antennes de la RTG ce 31 août. La mesure entre en vigueur à partir du 15 septembre prochain.

Le procureur spécial près la CRIEF ordonne, à partir du 15 septembre 2022, « la fermeture de boutiques et autres points de vente non agréés de médicaments et autres produits de santé sur toute l’étendue du territoire national, la fermeture des structures médicales et paramédicales clandestines, cliniques, centres d’imagerie médicale, laboratoire de biologie médicale, etc. L’interdiction formelle de la vente des médicaments et autres produits de santé à tout médecin, infirmier, sages-femmes, agents techniques de santé, biologistes, etc. non autorisés dans les structures médicales publiques et privées. »

Aly Touré rappelle dans son communiqué que « ces pratiques constituent des infractions graves à la loi pénale telles que prévues et punies par les dispositions des articles 880, 678 et suivants du Code pénal ainsi que les articles 2,3 et 35, 7, 91, 92 et 169  de la Loi L2018 24 AN du 20 juin 2018 relative aux médicaments , produits de la santé et à l’exercice de la profession de pharmacien en République de Guinée. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...