Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Santé : Dr Edouard Nyankoye promet de revenir sur la tarification dans les hôpitaux

Pour réduire les difficultés des patients suite aux prix fantaisistes des médecins dans les structures sanitaires, l’Etat a fixé, il y a quelques années, des tarifs pour les consultations et les hospitalisations. Mais le mécanisme n’a pu longtemps prospéré.

Récemment, une députée à l’Assemblée nationale, a dit au ministre de la santé qu’à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Kipé, pour une réanimation, il faut 1 million GNF chaque jour. Ce qui, selon elle, est excessivement cher pour le Guinéen moyen.

Le ministre de la Santé, Dr Edouard Nyankoye Lamah, a d’abord fait savoir à la députée que la tarification dépend de la maladie et de l’équipement à utiliser : « La tarification est fixée en fonction de la maladie et de l’équipement, parce que toutes les réanimations ne sont pas les mêmes. Il y a la réa cardiaque, il y a la réa cérébrale, la réa pulmonaire,  réa de l’appareil uro-génital, etc. »

Néanmoins, le ministre a donné l’assurance de revenir sur le système de tarification fixe : « Je vais vous dire, soyez-en rassurés, nous allons revenir très bientôt sur la tarification, parce que, grosso modo, il n’y a pas de tarifs. A l’hôpital Donka par exemple où j’ai fait 33 ans et pendant 15 ou 16 ans DGA, c’est nous qui avons initié l’utilisation avec les tarifs, mais à un moment donné, tout le monde a laissé tomber ces tarifs. Et chacun fixe ses tarifs en fonction de ce qu’il veut et au vu du client. Donc nous allons revenir là-dessus. »

Ces nouvelles tarifications vont aussi être imposées aux structures. « Quiconque ne respecte pas le tarif de l’Etat, va partir. Et ce n’est pas simplement partir, il devra payer ce qu’il faut payer quand on faillit », a-t-il précisé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir