Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Sanctions contre la Guinée : « La CEDEAO ne peut pas se construire par les sanctions », prévient Ousmane Gaoual

Les sanctions de la CEDEAO contre les autorités de la transition et la rumeur relative à l’installation de l’armée française à la frontière guinéo-malienne font partie des questions que le porte-parole du gouvernement Ousmane Gaoual a répondu ce mercredi 12 octobre chez nos confrères de la radio Espace fm.

S’agissant des sanctions de la CEDEAO contre les autorités de la transition, le ministre Gaoual a dit : “Nous ne nous focalisons pas sur l’idée de sanctions. La CEDEAO ne peut pas se construire par les sanctions. L’ancien président Alpha Condé a rejeté les chefs d’Etat de la CEDEAO et nous avons continué à souffrir. Ce n’est pas par les sanctions qu’on gouverne. Nous voulons expliquer notre position afin qu’elle soit comprise. Depuis plus de 30 ans, les crises politiques en Guinée sont structurées autour de l’inexistence ou de la contestation du fichier électoral qui donne des résultats qui sont contestés.

La constante dans tous les pays, c’est de lier le fichier électoral au fichier de l’état civil. Les 36 mois de la transition ont commencé à partir du mois de mai passé. Les réalités au Burkina et au Mali sont différentes de celles guinéennes. Le Mali a un problème sécuritaire, une très grande partie de son territoire national échappe au contrôle de l’autorité politique ainsi qu’au Burkina. Nous avons un problème de confiance entre les acteurs politiques. Nous avons dit à la CEDEAO que nous sommes prêts à écouter leurs experts pour nous dire ce que nous avons dit est faisable en 5 ou 6 mois. La durée de la transition n’est pas une question taboue pour nous.

Nous avons estimé au regard des experts les plus avisés que pour faire un fichier électoral adossé à un fichier d’état civil, il faut un délai minimum de 24 mois avec la bonne volonté des autorités.  C’est pourquoi nous n’avons pas attendu à lancer les activités« .

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...