Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

SADEN : c’est parti pour la première édition de TEDx Dixinn

En prélude à l’acte 3 du Salon des entrepreneurs de Guinée, la première édition de Technology Entertainment and Design (TEDx Dixinn) s’est tenue ce mardi 8 juin 2021 à Conakry. Placé sous le thème : « Des idées innovantes et des parcours inspirants pour changer le monde », l’événement a connu la participation effective de plusieurs intervenants ainsi que de nombreux invités.

L’objectif vise à donner aux étudiants et professionnels l’opportunité de partager des idées et des expériences avec le public. « Un âge pour réussir ». C’est ce sur quoi a porté la communication du jeune entrepreneur Emmanuel Tamba Millimono. Un thème puisé de ses constatations dans une société où on a souvent tendance à agresser les gens à cause de leur âge, pensant qu’il y a un âge pour entreprendre telle ou telle autre chose.

« Quand quelqu’un n’a pas réussi à se marier à 22 ans, on pense que, si c’est une fille, elle n’en vaut pas la peine. Alors, moi, je me suis dit qu’il fallait briser cette barrière, montrer qu’il n’y a pas d’âge pour faire quoique ce soit. Le plus important est qu’on se sente bien dans ce qu’on fait, qu’on garde sa personnalité », a enseigné le jeune homme de 22 ans qui porte à son arc plusieurs distinctions tant nationales qu’internationales.

Aussi, il a révélé que le problème avec les jeunes actuellement est qu’ils veulent sitôt semer et récolter en même temps. Pourtant, Emmanuel Tamba Millimono rappelle que lorsqu’on sème, il faut observer le temps d’arroser, le temps que la plante puisse croître et après récolter.

« Donc, ça ne vient pas du tic au tac. Quand on veut entreprendre, on fait des sacrifices, on apprend à investir, à investir sur soi et à vrai dire ça ne va pas toujours marcher du premier coup. Il y aura des échecs mais le plus important, c’est de savoir rebondir de ses échecs. Même quand on cultive aujourd’hui, la plante ne se met pas comme on le souhaite : elle a besoin du soleil, elle a besoin d’engrais et bien d’autres choses.  Donc, s’ils (les jeunes) croient en leurs rêves, ils veulent les mettre sur pied, il n’y a pas de soucis qu’ils le fassent. Ce ne sont pas seulement les jeunes ; même si vous êtes très âgés, vous pouvez le faire. Parce que pour moi, on n’est pas trop jeune pour construire un empire et pas non plus trop vieux pour poursuivre ses rêves », a-t-il indiqué.

Ancien basketteur aux Etats-Unis et au Canada, Sékou Kaba vit au pays depuis 2019 où il évolue dans l’entreprenariat. Aujourd’hui, il essaie de faire ce qui est de sa capacité en termes d’investissement pour non seulement améliorer sa vie, sa vie des siens, mais aussi contribuer au développement du pays.

« J’ai commencé par les travaux publics car nous avons une entreprise familiale de TP, donc la gérance d’engins, les locations d’engins lourds et actuellement, nous avons une usine de transformation d’huile de palme », a confié M. Kaba tout en incitant au travail et à ne point baisser les bras devant les difficultés qui, pour lui d’ailleurs, n’existent que dans la tête de celui qui y croit vraiment.

Dédié à l’émergence et à la croissance des entreprises, le SADEN est le plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Guinée. A la fois révélateur des nouvelles entreprises et tendances entrepreneuriales, le SADEN promeut, informe, accompagne et conseille les entrepreneurs dans leurs projets.

Il propose également un véritable espace de rencontres et d’échanges d’expérience qui favorise chaque année la création et le développement des entreprises mais aussi l’émergence de projets innovants à fort impact. La tenue de cette première édition de TEDx Dixinn en est une parfaite illustration.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...