Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Rétrospective : 2020 marquée par l’hécatombe sur nos routes et des incendies meurtriers

Plusieurs cas d’accidents et d’incendies ont été enregistrés dans notre pays, durant l’année  2020 qui tire vers sa fin. Votre quotidien électronique Guineenews, a procédé au récapitulatif  de quelques uns de ces faits divers qui ont retenu l’attention de l’opinion.

Dès le début de l’année 2020 à Boffa, précisément le mercredi 22 janvier 2020, à Wondetty, un district  de la sous-préfecture de Lisso, un incident de chasse s’est produit, impliquant un chasseur qui a ouvert le feu sur un autre chasseur, qu’il aurait confondu à un singe. La victime se nomme Mata Abou, âgé d’une vingtaine d’années.  Il était venu lui aussi pour chasser, lorsqu’un chasseur prénommé Song,  l’apercevant à distance et lui a tiré dessus.

Dans le même mois, c’est-à-dire, mardi 14 janvier 2020, jour de marché hebdomadaire de la sous-préfecture de Dounet, une localité située à une trentaine de kilomètres de la ville de Mamou, une collision de deux motos a coûté la vie à quatre personnes et fait deux blessés graves.

Le 12 janvier 2020 à N’Zérékoré, un accident a fait cinq morts et une trentaine de blessés. La compagnie de sécurité routière de N’Zérékoré a annoncé qu’un autocar est tombé dans un ravin, à la sortie de la capitale de la Guinée forestière.

Courant le mois de février 2020 à Kissidougou, précisément le lundi  17 février 2020, un père de famille du nom de Yomba Omro Kamano, âgé de 53 ans et son fils Paul Kamano,  élève en 7ème  année au collège de Dandou ont péri dans des flammes des feux de brousse, dans leur champ situé dans la sous- préfecture de Banama

Toujours à Kissidougou, plus d’une centaine de cases ont été incendiées dans les localités de Yassardou et à Thiermadou le 15 février 2020, toutes deux situées dans la sous- préfecture d’Albadaria à 45 kilomètres de la commune urbaine de Kissidougou. Ces incendies seraient provoqués par des feux de brousse.

Le vendredi 6 mars 2020, quatre personnes ont péri dans un accident de la circulation survenu à Kagbélén village, secteur Taléma, dans la commune de Dubréka.

Juste 24 heures avant, c’est-à-dire,  le jeudi 5 mars 2020,  le ministère de la Sécurité et de la protection civile a informé qu’un accident de circulation a eu lieu à Timbo dans la préfecture de Mamou à 50 km de la commune urbaine sur la nationale Mamou Dabola. Un minibus transportant le club de football ’’Etoile de Guinée’’, de 2ème division du championnat National, composé de 27 membres en partance pour Kankan a malheureusement dérapé par excès de vitesse pour finir sa course sur un tronc d’arbre.

Le bilan est de huit (08) morts et dix-neuf (19) blessés dont dix-sept (17) grièvement.

Au mois d’avril 2020,  précisément 20 avril 2020,  un grave accident à Cosa  dans la commune de Ratoma,  a fait 7 morts. C’est un camion remorque chargé d’un conteneur de quarante pieds qui est tombé. Dans sa chute,  il s’est affaissée sur d’autres véhicules parmi lesquels des taxis.

A Siguiri, la collision entre une voiture et une motocyclette dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 avril 2020 au grand rond-point de Tiguibry, dans la commune urbaine, a provoqué la mort de deux personnes.

Le lundi 26 mai 2020, à l’occasion de la célébration de la fête marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan, une collision entre deux motos a entrainé la mort de 5 personnes sur place et fait un blessé à Morodé, dans la sous-préfecture de Tolo, située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Mamou.

Dimanche 25 mai 2020 à Kissidougou, un car de transport a foncé dans une habitation faisant trois morts et 4 blessés  graves.  Il s’agit d’une habitation située dans le quartier de Madina, non loin du siège de la commune urbaine de Kissidougou.

Mardi 19 mai 2020 sur l’axe Kouroussa- Kankan, un accident de la route a fait 5 morts et plusieurs blessés graves. Le drame s’est produit à Sorokoni,  juste auprès du district de Lefarani, (bogolé) sur la route nationale No1 Kankan-Conakry.

Dans la nuit du dimanche à lundi 15 juin 2020, aux environs de 1 heure du matin sur la route internationale Labé – Sénégal via Koundara, précisément entre le camp El Hadj Oumar Tall et le centre-ville, une voiture qui roulait à tombeau ouvert a percuté un motard qui venait en sens inverse. Bilan officiel, 2 morts et des dégâts matériels important.

Le mois suivant, c’est-à-dire lundi 8 juillet 2020, la foudre a tué trois personnes dans la commune rurale de Missira,  préfecture de Télimélé. Cette foudre s’est battue  aux environs de 19 heures, dans le champ de N’Gâda, distant de sept kilomètres du chef-lieu.

Le lundi 31 août 2020 aux environs de 18 heures, un immeuble en construction de trois étages à Yimbaya secteur Ariboya, commune de Matoto s’est effondré faisant 4 blessés dont une femme.

Le 30 novembre 2020, le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a indiqué que des agents de la police ont été la cible d’un groupe d’assaillants.  Ces derniers ont tiré sur des policiers à Wanindara. Le bilan fait un mort et  trois blessés.

Le dimanche 15 novembre 2020, trois personnes, dont une femme en état de famille très avancé, ont trouvé la mort dans un incendie. Le drame s’est produit au quartier Yimbaya marché, dans la commune de Matoto, à Conakry.

Il s’agit de la famille de M. Diallo Ousmane Alexis en service au ministère de l’Hôtellerie et de l’Hôtellerie, notamment sa femme, sa fille et une autre fille. Il s’agit d’un incendie d’origine électrique qui est à la base de cet incendie.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2020, deux cas d’accidents de circulation à Cosa et à Nongo Contéyah ainsi qu’une attaque à main armée à Manéah/Coyah ont été enregistrés faisant

–      Deux (02) morts dont 01 par accident de moto contre piéton à Cosa dans la commune de Ratoma et 01 autre tué par balle par des assaillants qui ont attaqué son domicile à Manéah secteur Koba (Préfecture de Coyah) ;

Le vendredi 18 décembre 2020, un accident de la circulation s’est produit entre la commune urbaine de Siguiri et celle rurale de Kintinian. Il a coûté la vie à deux personnes et blessé 35 personnes, nous rapporte Dr Yaya Camara, chargé des interventions à l’hôpital préfectoral de Siguiri.

Une collision entre deux motocyclettes fait trois morts à Télémélé. Le drame s’est produit samedi 12 décembre 2020 aux alentours de 20 heures  dans le quartier Missidé, secteur Dara non loin de la compagnie d’infanterie.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...