Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Report des législatives : Damaro invoque des problèmes techniques à la CENI

C’est sans surprise que le président Alpha Condé a, à travers un décret, annoncé le report des élections législatives du 16 février au 1er mars. S’exprimant sur la raison de ce report, le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle a invoqué des problèmes d’ordre technique auxquels l’institution organisatrice est confrontée.

« La CENI est l’organe technique qui organise les élections et nous avons constaté que le travail qui devrait être fait au niveau central de la CENI par 17 personnes est désormais fait par moins de dix. Ce qui double leur travail. Les commissaires qui se sont retirés, je ne les accuse de rien mais beaucoup de problèmes techniques ont étés constatés. Des tentatives d’accès non autorisées ont été constatés par INOVATRIX qui en a fait même un rapport. Ce qui a créé énormément de problèmes techniques qui a pris beaucoup plus de temps à être réglés d’après mes sources à la CENI. C’est ce qui a donc retardé l’émission des cartes d’électeurs. Mais d’après leurs prévisions, dans deux jours la distribution devrait commencer sur toute l’étendue du territoire et cela doit prendre minimum 20 jours. Ce qui nous amène au-delà du 16 février. Donc, c’est l’une des causes techniques qui explique le report des élections au 1er mars », a expliqué ce matin Amadou Damaro Camara chez nos confrères de Lynx FM.

A ceux qui pensent que ce report est fait à dessein pour coupler les législatives et le référendum, Amadou Damaro Camara, fidèle à son franc-parler habituel, n’a pas tourné autour du pot :  « si le président demande ou appelle les électeurs au référendum dont il en est d’ailleurs le seul à avoir ce droit, nous sommes prêts à y répondre.»

Faut-il noter par ailleurs que le décret reportant la date des élections législatives est intervenu pendant que la mouvance présidentielle est en pleine campagne. Des équipes du directoire national du RPG Arc-en-ciel sont répartis à travers le pays pour le lancement de la campagne.

 Amadou Damaro Camara est en ce moment même à Kankan pour le lancement de ladite campagne.

« Nous allons faire sortir un tsunami humain demain à Kankan a l’occasion du lancement de la campagne. Le 6 janvier, nous serons à Siguiri, le 07 à Kérouané, le 09 à Beyla et ainsi de suite pour faire le tour de la Guinée. D’autres équipes seront à Kouroussa, Dabola, Dinguiraye, Faranah, Kissidougou, Guéckédou et aussi à Boké, Forécariah… », a-t-il annoncé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...