Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Réouverture des frontières terrestres : Les usagers de la route Labé Diawoubhé jubilent déjà

Rendue publique dans la soirée du lundi 13 septembre 2021 par le Conseil national du rassemblement et du développement (CNRD), l’annonce de la réouverture prochaine des frontières terrestres entre la Guinée et ses voisins est visiblement un ouf de soulagement pour les usagers. C’est en tout cas la grande joie au niveau des gares routières pour les véhicules en partance pour le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Côte d’ivoire, a constaté sur place Guineenews.

« Il vaut mieux tard que jamais, Dieu merci. On se dirige vers l’ouverture effective des frontières. Je suis personnellement animé par une joie immense car j’avais complètement perdu espoir. Près d’une année, on attend ce jour. Donc, vous pouvez imaginer la joie qui nous anime après cette annonce », a laissé entendre Maladho Barry, marchande de fruit rencontrée aux abords de la gare-routière des véhicules en partance pour Diawbhé (Sénégal).

A la ligne Labé – Bissau également, la joie est visible sur les visages. « Comme vous le constater, je cherche à collecter autant de sacs que possible pour aller dans les villages à la recherche de la marchandise. S’il plaît à Dieu, je serai dans les premiers véhicules en partance pour Bissau. Je vais enfin relancer mon commerce qui fut terriblement secoué par cette crise qui n’a que trop duré. C’est la meilleure nouvelle de l’année », se félicite Mamadou alpha Diallo, locataire.

« Que Dieu bénisse le CNRD qui continue de soulager la population guinéenne. Avec cette annonce, les activités vont vite reprendre sur notre ligne car les usagers commencent à préparer la reprise. C’est un grand soulagement car cette gare qui habituellement refoule du monde est depuis cette fermeture quasi déserte. Donc, c’est la joie et c’est un grand espoir qui pointe à l’horizon. Nous ne pouvons que remercier Dieu » soutient Malal Baldé responsable à la ligne Labé – Abidjan (Côte d’ivoire).

Faisant la navette entre Labé et Dakar depuis un peu plus de 10 ans, maître Diaby Mamadou est tout content de retrouver sa ligne. « Mon véhicule est pratiquement garé depuis un an maintenant car en dehors des petits contrats qu’on trouve avec les marchés hebdomadaires, le véhicule est garé. Pour subvenir aux besoins de ma famille j’ai trouvé une moto et je me suis lancé dans le taxi urbain », déclare-t-il.

Intervenant en pleine campagne agricole, Mamadou Bénté Diallo locataire soulève des inquiétudes. « C’est une excellente nouvelle. Mon seul souci, c’est le fait que les producteurs ne se sont pas investis cette année par peur d’enregistrer des pertes comme ce fut le cas l’année dernière avec la fermeture subite des frontières. Vous le savez, c’est des milliards qu’ils avaient perdu par faute de débouchés. C’est ainsi qu’ils ont réduit considérablement la production cette année. D’autres ont même boudé le secteur. Mais cette réouverture est tout de même un ouf de soulagement », estime-t-il.

En attendant, l’effectivité de cette décision, les usagers semblent être déjà dans les préparatifs de la relance du trafic qui est paralysé depuis la veille des dernières présidentielles.

A suivre !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...