Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Rencontre entre le chef de file de l’opposition et le bureau de l’AN : Vers la mise en place d’un Conseil de dialogue national

Le chef de file de l’opposition parlementaire, Elhadj Mamadou Sylla, a rencontré le Bureau de l’Assemblée nationale ce 21 janvier 2021 dans la Salle des Actes du palais du peuple. Cette rencontre est la concrétisation d’un vœu qu’il a émis dès la reconnaissance par le président de l’Assemblée nationale de son statut de chef de file de l’opposition.

Mamadou Sylla a rencontré certaines institutions avant de venir à l’Assemblée nationale où il a échangé avec le Bureau du Parlement sur plusieurs sujets, notamment de la mise en place d’un Conseil de dialogue national.

« Ça fait un moment qu’on est en train de tourner là pour aller voir  les gens, les saluer, surtout leur présenter le cabinet que j’ai mis en place. L’Assemblée nationale c’est la deuxième institution du pays après la présidence de la République. C’est pourquoi nous sommes venus voir le président avec son bureau. C’est une visite de courtoisie. On a discuté de beaucoup de choses qui intéressent la nation. Donc, voilà nous nous sommes très satisfaits », a déclaré Mamadou Sylla au sortir de cette rencontre.

A la place du président du Parlement, Amadou Damaro Camara, c’est la vice-présidente Dr Zalikatou Diallo qui a pris la parole. Elle a expliqué ce dont le bureau de l’Assemblée a parlé avec le cabinet de chef de file de l’opposition : « Le chef de file de l’opposition a mis l’occasion à profit pour présenter son cabinet et nous parler de son plan d’action et de tout son programme et des stratégies qu’il compte utiliser pour vraiment jouer son rôle de critique et de suggestion pour améliorer la gouvernance en République de Guinée. Le président de l’Assemblée Nationale a mis l’occasion à profit pour faire un rappel de l’esprit qui a prévalu sur la décision du chef de l’État qui a pris l’initiative, à l’occasion de la venue du président François Hollande en Guinée à l’époque, pour conférer un rôle au chef de file de l’opposition. Il n’a pas manqué de rappeler que l’opposition est d’utilité publique, et qu’elle doit être le baromètre pour le pouvoir, critiquer et puis suggérer dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance. »

À lire aussi

Lors de cette rencontre, il a aussi été question de la mise en place d’un conseil de dialogue national. « Cette rencontre  a été mise à l’occasion pour peaufiner des plans et des stratégies pour le futur, pour le bien de la nation guinéenne et surtout pour qu’il y ait un conseil de dialogue national au niveau de la classe politique pour que tous les acteurs s’impliquent  pour une paix durable en République de Guinée », a ajouté le Dr Zalikatou Diallo.

La question de la Charte des partis politiques a été aussi évoquée. Le président de l’Assemblée nationale a promis que cette loi sera amendée par la représentation nationale afin d’être promulguée par le chef de l’Etat.

Il faut rappeler que Mamadou Sylla est devenu chef de file de l’opposition à la faveur de la participation de son parti, l’Union démocratique de Guinée (UDG), au double scrutin controversé du 22 mars 2020. Sur 114 députés, l’UDG a obtenu 4 députés, devant la 2ème formation politique à avoir plus de députés au parlement après le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...