Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Récupération des domaines de l’État : réactions croisées des citoyens de Kindia

Le premier ministre de transition, Mohamed Béavogui, a publié, le week-end dernier, un communiqué demandant à certains anciens dignitaires et président d’institutions dissoutes de libérer des domaines de l’État occupés. Une décision, certes, courageuse, mais peut-être difficile à appliquer selon certains observateurs interrogés, à cet effet.

Si la plupart saluent cette décision des nouvelles autorités du CNRD, d’autres par contre, restent dubitatifs sur l’exécution correcte de ce présent communiqué qui fait débat dans la cité.

Interrogé, Ibrahima Souaré, enseignant pense : “Cette décision est vraiment salutaire. Le premier discours du colonel Doumouya, c’est la justice et l’intérêt supérieur du peuple. Aujourd’hui dire qu’ils vont récupérer tous les domaines bâtis et non bâtis de l’État. C‘est une bonne chose mais est-ce que cela va aboutir.

Nous avions eu des différents régimes qui se sont succédé. C‘était la même chose. Dadis est venu, il avait commencé mais finalement nous n’avons rien compris par la suite.

Alpha Condé a commencé depuis longtemps. Mais cela a abouti à quoi. Des vrais domaines n’ont jamais été touchés. Comme ils disent qu’ils vont éviter les erreurs du passé, nous les observons. 

Vous savez notre pays est extraordinaire. Nous sommes toujours premier à prendre des bonnes décisions mais dans l’application, il ya toujours des problèmes. Cette foisci, nous voulons des actions concrètes”, soutient-il.

Quant à Ibrahima Sory Sylla, les nouvelles autorités doivent suivre les procédures pour récupérer tous les domaines de l’État pour l’intérêt supérieur de la nation.

En tout cas, nous avons accueilli cette information avec satisfaction. Nous voulons que cette décision ne soit pas une décision de populisme. Je sais que le pouvoir est difficile à gérer mais avec l’engagement, je crois bien qu’ils arriveront à faire respecter le contenu de ce communiqué.

Ils ne doivent pas écouter les griots pour ne pas faire perdre l’État et aussi faire souffrir les citoyens. Il faut qu’ils soient sereins pour les éviter les problèmes.

Nous sommes vraiment favorables que tous les domaines soient repris et les utiliser pour l’intérêt supérieur de tous les citoyens de ce pays et non un seul individu.

Seulement, nous les demandons d’éviter les règlements de comptes ou de faire une partie prise. Comme nous voyons déjà une liste de tous ceux qui doivent rendre les domaines bâtis et non bâtis qu’ils suivent la procédure normale”, affirme-t-il.

Il faut rappeler que tous les regards sont désormais tournés vers les nouvelles autorités du pays pour l’application stricte du communiqué du Premier ministre.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...