Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Quelle politique industrielle pour la Guinée : Les acteurs se penchent sur la question

Le Gouvernement guinéen, grâce à l’appui de ses partenaires, élabore une politique industrielle pour le développement socio-économique du pays. C’est ainsi qu’en 2021, un diagnostic du secteur a été réalisé ouvrant la voie aux étapes du processus de formulation de la politique qui, selon l’Organisation des Nations Unis pour le développement industriel (ONUDI), s’inscrit fondamentalement dans une approche de leadership et d’appropriation nationales.

L’élaboration de cette politique industrielle s’inscrit dans le cadre du projet REFILA, qui est le volet national pour la Guinée du Programme de compétitivité  de l’Afrique de l’Ouest (PCAO). Ce projet est financé par le 11e FED du Programme indicatif régional (PIR) 2014-2020 pour l’Afrique de l’Ouest.

Dans le cadre de son appui au processus de formulation de politique industrielle et de renforcement des capacités institutionnelles, l’ONUDI a organisé une réunion de concertation et d’échange d’une demi-journée avec des responsables politiques et des décideurs pour définir les principaux axes et la direction de la stratégie industrielle révisée pour le pays ; mais aussi de la tenue d’un atelier regroupant jusqu’à 20 analystes politiques du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises (ICPME), ainsi que d’autres agences gouvernementales qui ont la capacité d’apporter des contributions au document de la politique industrielle. Ces rencontres se tiennent du 28 juin au 2 juillet 2022 à Conakry. Elles permettront entre autres, d’identifier les priorités de la politique industrielle en lien avec l’orientation donnée par le Gouvernement ; de définir les objectifs, les stratégies et les instruments que la politique industrielle doit prendre en compte ; de développer un plan d’implémentation de la politique industrielle ; de valider une feuille de route pour la rédaction effective du document de la politique industrielle.

« D’abord, il faut rappeler que c’est un processus qui se fait sur plusieurs mois, qui commence par un diagnostic industriel proprement dit, lui-même qui se fait sur quelques mois. Et il y a une quarantaine des personnes formées et outillées pour que la Guinée s’approprie la formulation de cette politique et depuis un mois ce groupe est en train de travailler ensemble pour dégager les réflexions, thématiques, les grands sujets sur les instruments, les instruments d’adhésion. Donc aujourd’hui nous sommes à une étape très déterminante, l’étape où les décideurs politiques du pays, notamment les ministres et des hauts cadres stratégiques de ces différentes parties prenantes qui vont poser les réflexions sur les orientations stratégiques, sur la vision, les objectifs, les instruments de politique industrielle. C’est ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui et qui va inspirer la suite de la formulation. Donc, l’équipe chargée de la rédaction, la trentaine de cadres déjà bien outillés, va utiliser également cette référence », a expliqué le Représentant Pays ONUDI, Ansoumane Bérété, avant d’ajouter que d’ici à la fin de la semaine, un document draft de la politique industrielle pourrait être disponible : « Ces orientations, en plus de tous les autres éléments disponibles, vont nous permettre d’avancer dans la formulation dans la semaine. Et tout ceci aussi appuyé et encadré par des experts internationaux et nationaux qui accompagnent le processus. Il est souhaité, d’ailleurs, il est fort probable, puisqu’il y a une discipline de travail très active qui est engagée sous le leadership du ministère du Commerce et de l’Industrie pour que d’ici la fin de cette semaine qu’il y ait un draft de lettre de politique ».

Pour le ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Dr Bernard Goumou, l’élaboration de cette politique industrielle est une bonne chose pour la Guinée, car elle n’en a jamais eu par le passé, et qu’elle va permettre de résoudre de nombreux problèmes : «Vous savez, depuis que la Guinée est Guinée, nous n’avons pas une politique industrielle. Or, quand vous voyez dans la sous-région, tous les autres pays ont leurs politiques industrielles. Cette politique industrielle sert à quoi ? Cette politique industrielle sert à organiser le tissu industriel de la Guinée, parce que quand on parle d’industrie, on parle de développement économique. Cette politique industrielle va permettre d’identifier toutes les mesures d’intervention dont les services publics peuvent mettre en place afin de pouvoir développer l’activité économique de la Guinée. »

La réunion de haut niveau tenue ce 29 juin a connu la participation du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Ousmane Gaoual Diallo, et celui de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr Lanciné Condé. Chacun d’eux a parlé de la nécessité de délocaliser les unités industrielles, qui sont actuellement concentrées au grand Conakry. Ousmane Gaoual Diallo a dit qu’il est regrettable de voir toutes les usines de ciment concentrées dans un même périmètre. Ceux qui sont à N’Zérékoré, par exemple, sont obligés de venir jusqu’à Conakry pour acheter du ciment. Dans le même ordre d’idées, le Dr Lanciné Condé a dit que pour retenir les gens dans leurs localités, il faut créer chez eux des unités industrielles pouvant générer des emplois. Une explication que partage aussi le ministre Bernard Goumou : « Aujourd’hui quand vous constatez, vous remarquerez que Conakry et sa périphérie, nous avons la plupart des 97% de nos unités industrielles. Cette politique industrielle va nous permettre d’élargir le champ d’action de nos industries, mettre toutes les industries sur toute l’étendue du territoire. Donc cette réflexion, comment faire pour motiver, comment faire pour amener le secteur privé à aller investir à l’intérieur du pays ? Cela va permettre à la Guinée de freiner l’exode rural. Les gens quittent les préfectures à l’intérieur pour remonter vers Conakry, parce qu’il n’y a pas d’emplois. Donc cette politique va dessiner une meilleure cartographie ».

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...