Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Que s’est-il passé à l’OCAD ? : les explications du haut commandement de la gendarmerie 

À Conakry, des rumeurs persistent que rien ne va entre le haut commandant de la gendarmerie, colonel Balla Samoura,  et le secrétaire général à la Présidence chargé des services spéciaux, colonel Moussa Tiégboro Camara. Au point que le premier aurait fait une descente à l’Office Central Anti-Drogue (OCAD) avec six pickups de gendarmes pour y enlever des cartons de Tramadol. Approché par Guinéenews, le colonel Balla a préféré laissé le soin au service communication du Haut commandement de la gendarmerie pour réagir.

«  Il n’y a jamais eu d’irruption de gendarmes à L’OCAD pour enlever des cartons Tramadol « , indique le haut commandement de la gendarmerie à travers son chargé de communication, le lieutenant Aboubacar Saran Bangoura.
Dans une note qu’il nous a fait parvenir, le lieutenant Bangoura indique que «  des informations reçues par le Haut Commandement de la gendarmerie Nationale ont fait état de la saisie depuis 2020 d’une importante quantité de produits prohibés qui circulaient entre différents services de douanes et de gendarmerie. »  Ces produits, poursuit-il, ont été récemment localisés par des services bien informés dans les mains d’un officier de gendarmerie ( il a préféré taire le nom de cet officier).
Citant des sources anonymes de la gendarmerie, le lieutenant Bangoura indique que ces produits étaient sur le point d’être réintroduits sur le marché.  » Aussitôt, une équipe du haut commandement s’est rendue à Coleah où elle a découvert 54 cartons de produits psychotropes (Venlafaxine, Boska…….) dans le bureau de l’officier. Malheureusement, les circonstances de saisie et de détention de ces produits qui ont échappé aux différentes opérations d’incinération depuis 2020 n’ont pas été élucidées sur place « , déplore-t-il. Et d’ajouter :  » c’est pourquoi le haut commandement de la gendarmerie a décidé de transférer et stocker ces produits en lieu sûr en attendant de faire la lumière autour de la détention prolongée desdits produits. »
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...