Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès du massacre du 28 septembre : quand la défense craint le musèlement…

Impulsion caractérielle ou énervement occasionnel ?  En tout cas, la défense n’a pas manqué de faire remarquer au juge Ibrahima Sory 2 Tounkara qu’il est énergique dans ses élans en s’adressant à la défense. « Vous nous donnez l’impression que vous nous muselez… », a exprimé Me Dinah Sampil qui a porté la voix de la défense.

La défense a exprimé le souhait que le débat évolue avec la liberté pour chacun de dire ce qu’il pense. Ce qui n’a pas été le cas selon elle. « Nous avons remarqué que vous êtes énergique dans vos élans en vous adressant à la défense », a dit Dinah Sampil. Et d’interroger : « nous ne savons pas si cela résulte d’une impulsion caractérielle ou d’un énervement occasionnel ? »

En réplique, le juge a rassuré les avocats de la défense qu’il n’est nullement énervé. Et si le problème était plutôt liée à une expression faciale caractérielle du juge ?

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...