Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès du 28 septembre: voici ce qui est reproché à Dadis, Pivi, Tiégboro, Chérif Diaby (parquet)

L’ouverture du procès des événements du 28 septembre 2009 sera faite ce mercredi 28 septembre au tribunal de première instance de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry, à 12H.

A quelques heures du démarrage de ce procès, l’ancienne chef de la junte au pouvoir au moment des faits, Moussa Dadis Camara a été écroué à la Maison centrale de Conakry, en compagnie du Colonel Jean Claude Pivi et Moussa Tiégboro Camara.

Cet acte qui a suscité une vague d’interprétations au sein de l’opinion publique nationale vient d’être motivé par le Procureur de la République.

Dans un communiqué publié à cet effet, M. Algassimou Diallo, se fondant sur les articles préliminaires en leurs alinéas 1 et 5, et 252 du Code de procédure pénale, rappelle que la procédure pénale doit être équitable et contradictoire et préserver l’équilibre des droits des parties.

En outre, il ajoute que les personnes se trouvant dans des conditions semblables et poursuivies pour les mêmes infractions doivent être jugées selon les mêmes règles.

« L’accusé qui a été mis en liberté ou qui n’a jamais été détenu au cours de l’Information doit se constituer prisonnier au plus tard la veille de l’audience », rapporte le communiqué du Parquet qui assure avoir œuvré pour que les accusés libres se constituent prisonniers, tout en  rassurant que le peuple de Guinée de la prise de toutes les dispositions nécessaires pour la tenue de ce procès dans le respect des droits de toutes les parties.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...