Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès du 28 septembre :  ces graves accusations de Me Alseny contre Claude Pivi 

Le colonel Claude Pivi est à son 5e jour devant la barre au tribunal criminel de Dixinn ce 30 novembre 2022. Les différentes parties sont revenues ce matin pour des questions de précision. Au niveau des parties civiles, Me Alpha Amadou DS Bah, lui a demandé s’il maintenait ses affirmations selon lesquelles c’est lui qui a sauvé le Général Lansana Conté après la mutunerie des 2 et 3 février 1996, il a répondu par l’affirmative. Mais l’avocat lui a dit le contraire en lui faisant savoir que c’est le Colonel Cé Bangoura qui avait sauvé Conté. Ce dernier, selon Me DS Bah, a été tué lors d’un rassemblement une semaine après la mutunerie.

Prenant la parole, Me Alseny Aissata Diallo a parlé de nombreux cas de pillages qu’aurait perpétrés le colonel Claude Pivi à Conakry.

Dans la matinée du 28 septembre 2009, le colonel Pivi serait parti dans un bar à Kakimbo chez Amadou Barry dit Pend où  une dizaine de casiers de bière aurait été vidés par l’ancien ministre de la Sécurité présidentielle avec ses hommes. La facture serait à 1 200 000 GNF. Mais en sortant, il aurait lancé des injures grossières à l’endroit du tenancier du bar.

Quand il lui a demandé de revenir sur cette partie. Il dit qu’il n’a pas de réponse.

« Parlez-nous du pillage que vous avez perpétré à l’immeuble Oury Bireedi, vous aviez emporté les coffres-forts qui étaient dans les différentes pièces de l’immeuble, l’argent vous a permis d’ailleurs d’acheter un immeuble à N’Zérékoré« , demande Me Alseny Aissata. Mais là aussi, Pivi dit n’avoir pas de réponse à cela.

S’agissant du pillage de la ferme d’Elhadj Alseny Barry lors duquel des coffres-forts ont été emportés par les pilleurs. S’il dit qu’il n’avait pas de réponse à la question précédente, à celle là il dit que ce n’est pas vrai.

Quand il lui a demandé de parler des 120 policiers tués aux CMIS et du pillage à l’OCAD où des quantités de drogues auraient aussi été emportées par les pilleurs, il dit qu’il n’a pas de réponse.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...