Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès 28 septembre : le nom de Mandian Sidibé revient…, le colonel Diaby prêt à le confronter 

Autrefois journaliste de tous les dossiers politiques, Mandian Sidibé, actuel directeur général de l’Office Guinéenne de la Publicité, pourrait témoigner face au juge Ibrahima Sory 2 Tounkara. Après Toumba qui lui a (finalement) pardonné ses commentaires sur sa sortie de la Guinée en 2009, c’est le médecin colonel Abdoulaye Diaby qui a démenti ce lundi ses accusations (de Mandian) contre lui.

En effet, dans un document cité par Me. Amadou Oury Diallo, l’un des avocats de la partie civile, Mandian Sidibé allègue que « les deux camions qui étaient garés à la résidence du feu Président Lansana Conté étaient remplis de cadavres…[Là], le colonel Abdoulaye Diaby disait : ‘’ on vous a dit de ne pas venir au stade, vous êtes venus. Voilà maintenant ! ‘’ ».  Dans le même document lu par l’avocat, Mandian ajoute que le médecin colonel a craché sur certains [corps] et donné des coups à d’autres.  Selon toujours Mandian, ces cadavres ont été déversés à Faban, derrière l’aéroport.

Face à ces allégations, l’ancien ministre de la Santé a dit qu’il n’a jamais agi ainsi et a déclaré ne pas savoir où les corps ont été enterrés. Ce qu’il sait, a-t-il dit, c’est qu’une commission présidée par l’ancien secrétaire général aux Affaires religieuses, Moustapha Koutoubou Sano, avait été mise en place pour restituer les 57 corps à leurs parents.

S’agissant de Mandian Sidibé, l’accusé a déclaré qu’il est prêt à une confrontation avec lui.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...