Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Prise en charge sanitaire : le FDSI signe un partenariat avec le Centre SOS Drépano de Nongo Conakry

Cette action peut être un ouf de soulagement pour les personnes indigentes atteintes de la maladie drépanocytose. Le Fonds de Développement Social et de l’Indigence a signé ce mercredi 26 octobre 2022 un partenariat avec le Centre SOS Drépano de Nongo Conakry. La cérémonie a eu lieu à la direction générale du FDSI en présence des responsables des deux Directions.
Cet accord a pour but d’offrir aux personnes vulnérables atteintes de cette pathologie assez répandue une prise en charge médicale aux frais de l’Etat guinéen.
Dans son intervention, le Directeur Général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence, Lansana Diawara a  d’abord remercié le Directeur Général du centre de Drépano d’avoir accepté de signer ce partenariat qui s’inscrit dans le cadre de secourir des indigents.
Sur l’avantage de ce partenariat, le patron du FDSI a laissé entendre que c’est vu les multitudes demandes et de problématiques que sa direction reçoit, c’était pourquoi il est normal de prendre en compte cet autre volet de prise en charge avec SOS Drépanocytose.
« Mais, nous disons que ça vient à point nommé et pour combler un grand vide, puisqu’on recevait un nombre important de ce type de maladie dont on ne pouvait orienter nulle part, c’était un sérieux souci pour mon service il faut l’avouer », a-t-il déclaré.
Poursuivant, Lansana Diawara a ajouté que la signature de cette convention de partenariat avec un centre SOS Drépano qui n’est pas le moindre, l’espoir est grand pour ces Guinéens qui n’attendaient que ça.
« La promesse était faite et nous voilà aujourd’hui elle sera tenue et ces malades de cette pathologie seront transférés à ce centre« ,  a-t-il rassuré.
De son côté, Dr Mamady Dramé, médecin directeur général du centre de drépanocytose de Nongo Conakry n’a pas manqué après cette signature de remercier le président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya pour son initiative qui consiste à prendre en charge toute les personnes vulnérables et particulièrement les drépanocytaires en Guinée.
 » Je crois que ce pact que nous venons de signer sera très positif puisque nous attendons cette cérémonie depuis un certain temps et surtout nous attendons l’assistance aux malades drépanocytaires depuis bien longtemps, dans la mesure où la drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde« , a-t-il indiqué.
Déjà réconforté de cette nouvelle aventure, Dr Dramé a fait savoir aussi que c’est l’une des maladies les plus coûteuses pour les familles, pour les sociétés, pour les entreprises et pour l’Etat.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...