Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Première session du Conseil d’administration de l’AFICCON : un véritable coup de maître

Du mardi 29 au mercredi 30 juin 2021, s’est tenue la première session du Conseil d’administration de l’Agence de financement des communes de Conakry (AFICCON). Elle était exclusivement consacrée à l’analyse et à la validation des documents qui serviront à la mise en œuvre des activités et à l’encadrement légal de la structure. Notamment la présentation des manuels et le règlement intérieur de l’Agence.

Dans son allocution de bienvenue, le Directeur général de l’AFICCON a tout d’abord adressé ses vifs remerciements au président de la République et au Premier ministre, chef du gouvernement, pour la confiance placée en sa modeste personne en l’élevant au rang de directeur général d’une aussi prestigieuse institution.

Poursuivant, M. Alhassane Doumbouya a indiqué que la tenue de la présente session résulte de la vision du chef de l’État de faire des communes et de la ville de Conakry un territoire viable, compétitif et porteur de développement durable.

« La mission de l’Agence est de donner corps à cette vision du président de la République en travaillant à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de l’offre de services socio-économiques de qualité aux populations de Conakry et en offrant à celles-ci un cadre de vie propre, sécurisé et où il fait bon vivre », a déclaré le Directeur général de l’Agence.

Aussi, il a rassuré l’assistance de son engagement et de celui de son équipe quant au développement équitable des communes de Conakry. « Les différentes actions que je poserai avec mon équipe se feront sur la base d’une vision d’équité, d’harmonisation et d’équilibre », a promis M. Doumbouya.

Pour sa part, le président du Conseil d’administration de L’AFICCON a, dans son discours d’ouverture, déclaré qu’en créant cet organe le 5 août 2020, le président de la République a tenu à renforcer le dispositif mis en place pour consolider la décentralisation dans le pays.

« La volonté est donc manifeste. Et nos responsabilités individuelles et collectives au sein du Conseil d’administration sont interpellées pour apporter une contribution décisive aux actions de l’État en faveur des collectivités locales », en a appelé Dr Yamori Condé.

À lire aussi

Dans le même sillage, l’orateur a ajouté que la mise en place de L’AFICCON se justifie également par la nécessité de rattraper le retard des communes en matière d’équipements sociaux de base et d’infrastructures, d’assurer une gestion conséquente de ces équipements, d’améliorer la maîtrise d’ouvrage et les ressources financières des communes, de favoriser une dynamique d’animation et de concertation autour des enjeux et problématiques, ainsi que des solutions de développement des communes.

« A l’image d’autres capitales, nos élus sont appelés à construire un développement communal équilibré et durable à partir des ressources et potentialités disponibles tout en exprimant leur volonté de gérer dans la transparence et la collégialité, les moyens mis à leur disposition. Dans un tel contexte d’émergence d’une nouvelle culture de développement, les élus, avec l’accompagnement de l’Agence, sont invités à agir quotidiennement et dans un esprit d’équipe, pour améliorer les conditions de vie des populations », a balisé le président du Conseil d’administration.

« Toutefois, poursuivra-t-il, cette approche de développement local ne sera viable que si L’AFICCON se structure et se dote d’outils de gestion efficaces et performants sur lesquels les communes et leurs partenaires techniques et financiers pourront s’appuyer pour des missions liées soit à des études, soit à des opérations de développement exécutées en faveur des communes concernées ».

Au terme des deux jours qu’aura duré la première session du Conseil d’administration, les panélistes ont fait de nombreuses recommandations.

Le Conseil d’administration, statuant aux conditions de quorum et de majorité requises pour les décisions ordinaires, après avoir pris connaissance des deux manuels de procédure du FODECCON et de l’AFICCON, du règlement intérieur et du PTBA 2021 et après amendement, a validé successivement à l’unanimité des membres : le projet de manuel de procédures administratives, financières et comptables de l’AFICCON, le projet de Manuel de gestion du FODECON, le projet de règlement intérieur et le projet de plan de travail et de Budget annuel PTBA 2021.

Véritable outil au service des communes de Conakry chargé de gérer les fonds de développement des communes de la capitale, l’AFICCON est une structure de réponse à la problématique de financement des collectivités locales, notamment celles de Conakry.

Elle constitue un outil de développement local et de renforcement des capacités des acteurs pour la maîtrise d’ouvrages et la gestion des projets communaux.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...