Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Pollution à Fria : le PM à la tête d’une forte délégation rencontre les populations

Le Premier ministre Mohamed Béavogui s’est rendu à Fria, ce lundi 31 janvier 2022, accompagné du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Mory Condé, du ministre des Mines et Géologie, Moussa Magassouba, et de la  ministre de l’Environnement, Lopou Lamah, pour vivre des réalités de la pollution de la ville comme relayée par plusieurs médias.

Avant da rencontrer les partenaires russes pour une séance de travail. A cette occaison, Mohamed Béavogui, s’adressant à la population fortement mobilisée pour la circonstance, est revenu sur les objectifs de sa venue à Fria, au nom du gouvernement et du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya.
« Nous sommes à Fria aujourd’hui pour vous saluer mais surtout pour vous transmettre les salutations du président de la transition, chef de l’Etat, chef suprême des forces armées, le colonel Mamadi Doumbouya. Le colonel nous a envoyés pourtant vous saluer surtout pour vous écouter parce qu’on entend beaucoup de choses sur Fria. On a l’impression qu’ici, il y a de la souffrance. On est venu voir. Le colonel Mamadi Doumbouya nous a envoyés pour venir voir, parler avec vous, vous écouter, parler avec tous les interlocuteurs pour qu’à la fin de notre mission, nous puissions bien comprendre les problèmes.
Parce que si on ne les comprend pas, on ne trouvera pas de solutions. Mais si on les comprend et si on se comprend entre nous, c’est quoi le problème, en ce moment on peut trouver les solutions. Mais si chacun dit moi j’ai tel problème, l’autre aussi se plaint, il a un autre problème et qu’on ne mette pas les problèmes ensemble pour les régler, on ne s’ensortira pas. Donc c’est la raison de notre présence à Fria« ,  à expliqué le PM comme première raison principale 
Poursuivant, il dira que : « malgré tout ça depuis que le CNRD est là, vous avez accepté d’être coopératifs. Vous avez souffert dans le calme parce que vous accompagnez le CNRD. Vous avez attendu qu’on vous entende et qu’on vous comprenne. C’est pourquoi, nous sommes ici aujourd’hui merci beaucoup Fria. Je voudrais aussi dire merci aux autorités de Boké et Fria. Tous ceux qui sont avec vous et qui vivent les mêmes choses que vous. Je suis sûr qu’ils souffrent parce que  chaque jour, ils ont la pression de vous et notre pression. Ils sont entre le marteau et l’enclume. Et ensuite, ils ont les pressions des industriels.
Je remercie les sages car je suis sûr que si Fria est ce qu’il est dans le calme et dans le rassemblement c’est parce qu’on écoute les sages et nos sages sont vraiment sages (…..). Nous sommes là nous  voulons parler avec tout le monde. on gardé l’esprit du rassemblement, de l’unité. C’est le gage de notre réussite.
Sans unité, sans rassemblement, sans regard dans la même direction, on ne pourra pas construire notre pays. Moi, je me rappelle quand je suis venu à Fria, j’étais jeune. Fria était le Petit Paris de la Guinée.  Ça m’a fait mal de traverser Fria et de voir dans quel état était là ville. ça m’a fait mal de regarder dans les caniveaux et de voir les eaux rouges qui traversaient la ville. ça m’a fait mal de voir la ville couverte de poussière blanche.
Je souhaite très sincèrement que les problèmes soient nos problèmes et qu’on les mette tous ensemble sur la table et qu’on essaie de les régler définitivement. J’ai compris qu’il y avait même un plan de développement de Fria. Je pense qu’il faut qu’on regarde Fria aujourd’hui, Fria demain et Fria après demain », a conclu le PM.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :