Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Pita : un conducteur de mototaxi abattu par des malfrats

Mamadou Bachir Diallo, un conducteur de mototaxi a été abattu par des malfrats qui tentaient de lui voler son engin, ce mercredi  aux environs de 2 heures du matin, dans la localité de Pita en Moyenne Guinée, a-t-on appris de sources concordantes.
La victime qui est  originaire de Labé, dans la sous-préfecture de Popodra,  dans le district de Yaly était le fils de Djan Malal Diallo et de Mariam Diallo.
Mamadou Bachir Diallo, âgé de 21 ans était tisserand de formation et exerçait  à ses heures perdues le métier de taxis-motos. Les bandits après l’avoir abattu, n’ont pas réussi à emporter la moto, grâce à l’intervention des populations riveraines du lieu de l’attaque.
Mamadou Oury Diallo, maire de la commune urbaine de Pita se dit attristé par ce meurtre : « c’est vraiment très triste, c’est une désolation, une préoccupation pour moi.  Lorsque j’ai entendu encore l’assassinat de ce jeune qui avait une moto, dans la nuit du mardi vers 2heures du matin. C’est vraiment très grave et c’est préoccupant. En deuxième lieu, je vais présenter mes condoléances à toute la population de Pita, à la famille endeuillée, à la famille biologique et à tout le monde.  Je souhaite que Dieu le tout puissant le reçoive dans son paradis. Et encore une fois je vais demander à la population de Pita qui est très brave, très déterminée à ce qu’elle s’engage davantage à accompagner les autorités administratives, locales, judiciaires pour mettre fin à ce fléau devenu grandissant. Et à nous, au nom du conseil communal, nous allons encore retrousser les manches, nous faire assister par la population parce qu’il faut qu’elle coopère, afin qu’on mette fin à de tels drames », a-t-il déploré.
Pour Mamadou Diouma Bah, le président du syndicat des taxis-motos  dira : « à notre niveau, c’est de six heures du matin à 18 heures que nous les avons autorisés à travailler, car nous ne sommes pas du tout sécurisés. Mais vu leur souffrance, ils forcent la situation dans ces conditions d’insécurité. Encore une fois, je demande aux jeunes conducteurs de taxis-motos, de rentrer très tôt. Ce qu’on ne gagne pas toute une journée, ce n’est pas dans la nuit qu’on gagne », a-t-il conseillé.
Faut-il rappeler que ce jeune vient d’allonger la liste des personnes tuées par des bandits à cause de leur moto, notamment des taxis motards. Car il n’y a même pas trois semaines Abderrahmane Sall, a été tué dans les mêmes conditions.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...