GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Pêche artisanale à Boffa: les pêcheurs se retrouvent dans de grandes difficultés

La pêche artisanale guinéenne est actuellement confrontée à des nombreuses difficultés surtout celle de la zone de Boffa. Les pêcheurs rencontrent des difficultés liées à des coalitions de leurs filets de pêche avec ceux des bateaux de pêche des Chinois. Ainsi, l’installation des différents ports miniers, qui empêche aujourd’hui les pêcheurs qui ont des barques de petits calibres de travailler dans leur lieu de pêche habituel. Une situation  qui double voire triple leur dépense quotidienne. Si avant ces pêcheurs consommaient un bidon de 20 litres d’essences, aujourd’hui, cela a doublé voire triplé.

Selon le coordonnateur national des débarcadères de la Guinée, Fagnawa Soumah, les pêcheurs ne savent pas quoi faire sur la mer tant ils rencontrent des difficultés dans l’exercice de leurs activités.

“Nous, nous sommes une mère de famille. C’est moi qui suis leur responsable. Aujourd’hui, les pêcheurs ne peuvent plus pêcher aisément sur la mer. Les sociétés de pêche chinoises nous fatiguent et détruisent les filets de nos pêcheurs. A cela, il faut ajouter qu’elles ne respectent pas les limites de leur lieu de travail. J’interpelle l’État à prendre des dispositions par rapport à cela. Nous demandons au chef de l’Etat, comme ils nous avait promis aux Cases de Belle-Vue, de nous aider à avoir  des moteurs et des filets”, dira-t-il.

Pour la directrice préfectorale de la pêche de Boffa, malgré les difficultés que les pêcheurs rencontrent, ils sont difficiles à gérer par ce qu’ils s’entêtent toujours à utiliser les filets qui sont interdits.

“La pêche a été un peu perturbé à cause du problème de covid-19. L’écoulement des produits halieutiques est très dur. Avec la fermeture des frontières, les produits ne sortent plus.  Il y a la chute des prix du poisson et cela contraint les pêcheurs alors que les prix des filets ont augmentés. Les filets qu’ils prenaient à 400 000 GNF sont partis à 800 000 GNF. Au niveau de la mer, les pêcheurs étaient aussi confrontés à des sérieuses difficultés avec des bateaux des sociétés minières. Mais actuellement, la société SPIC et Bel-Air Mining ont fait des quais dans la zone de pêche. Donc, ils sont obligés. Dans la zone de la pêche industrielle, c’est très difficile.  La coalition entre les filets sur la mer est un problème récurrent entre les barques de calibre différents et ça dépend de la qualité de la pêche de quelqu’un qui a le palangresou c’est- à- dire quand tu mets le filet, c’est en fonction de la marée basse. Cela entraîne ce qui fait que le plus souvent il y a coalition et généralement entre eux-mêmes ils s’arrangent. Les pêcheurs sont un peu difficiles par ce que nous sommes en train de lutter contre la pêche avec les filets qui ne sont pas autorisés. Mais ils s’entêtent. (…) Cela peut détruire la faune parce que ça ne pourrit pas et ils utilisent les petits maillages”, a déploré Mme Adama Cissé

Par ailleurs, Idrissa Kallo, le chargé de la communication de la fédération guinéenne de la pêche artisanale, veut l’unification de la pêche artisanale : “nous voulons que la pêche artisanale soit unifiée pour mettre fin aux guéguerres qui ont toujours freiné le développement de ce secteur.  Nous avons vu que durant les dix dernières années, on a fait que perdre la pêche, parce que le gouvernement a voulu nous aider, nous accompagner, mais il faut de l’entente et de leadership au sein de la pêche artisanale. On a vu qu’on a perdu cela. Donc, c’est pour cela que chacun aujourd’hui a décidé de se donner les mains pour le bonheur de ce secteur.

Les difficultés qu’on a aujourd’hui à Boffa, vous avez vu, on a plusieurs ports miniers qui sont là au port artisanal qui freinent l’activité de la pêche artisanale. Les pêcheurs artisanaux ne peuvent plus maintenant subvenir à leurs besoins.

Aujourd’hui, il faut qu’ils utilisent deux à trois bidons d’essence, tandis qu’avant ils utilisaient 4 à 6l litres d’essence, pour remédier à tous ses problèmes.”

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More