Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Paul Mansa: « on ne m’a jamais auditionné dans l’affaire du 28 septembre »

À la barre ce 7 février 2023, Paul Mansa Guilavogui a déclaré ne rien connaître des événements du 28 septembre 2009. Ces événements l’ont trouvé à Kankan, selon lui.

Il confie avoir été arrêté suite à la tentative d’assassinat sur la personne du capitaine Moussa Dadis Camara le 3 décembre 2009.

Selon lui, le juge d’instruction, Diawara, lui a fait savoir qu’il est détenu à la suite d’une plainte de quelqu’un qui a subi de tortures devant lui et qu’il n’a rien fait pour empêcher ces tortures.

Devant le tribunal, il a reconnu que Beugré, commandant du camp Koundara au moment des faits, torturait des gens là-bas, mais n’a jamais assisté à ces tortures. Il dit qu’il était sentinelle et qu’il entendait le cri de ceux qui subissaient les tortures.

Paul Mansa affirme qu’il a été auditionné par Claude Pivi et Moussa Tiégboro Camara: «Moi, j’ai été auditionné par Colonel Tiégoro Camara et Colonel Pivi. Je n’ai jamais été auditionné par un juge lors des enquêtes préliminaires. J’ai été torturé par Pivi et Tiégboro Camara. J’ai fait un mois à la maison centrale sans pouvoir dormir la nuit, de peur qu’on me tue, parce que chaque nuit, j’entendais le bruit des pick-up. Pour moi, ils allaient venir me tuer aussi. Depuis que j’ai déclaré que je connais Toumba, j’ai été leur cible. »

À lire aussi

Il a ensuite dit avoir été surpris de voir Colonel Moussa Tiégboro Camara et Colonel Pivi à la maison centrale dans cette affaire du 28 septembre 2009, alors que ce sont deux là qui l’avaient « auditionné et torturé »:  » J’ai été surpris de voir que je suis à la maison centrale avec ces deux personnes pour l’affaire du 28 septembre. Ils ne savaient pas qu’on allait tous être accusés et jugés pour cette affaire. Ce sont eux-mêmes qui ont bouleversé le service d’enquête dans le dossier du 28 septembre. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...