Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Participation au dialogue, statut d’opposition : la grande mue ou rétropédalage à l’UFDG ?

« Ceux qui disent qu’on ne veut pas recevoir le Premier ministre ont menti. Depuis le début, on n’attend que le dialogue. Je n’ai jamais entendu l’UFDG dire officiellement qu’il refuse de recevoir le Premier ministre… »
A la faveur  de l’assemblée générale de l’UFDG ce samedi 29 octobre, Kalémodou Yansané, l’un des vice-présidents de Cellou Dalein, a balayé d’un revers de la main le prétendu refus du parti à recevoir les délégations des  facilitatrices et du Premier ministre. Il a, en outre, regretté le fait que certains collent à l’UFDG le statut de parti d’opposition.

 » Vous êtes conscients de toute l’injustice que le président du parti UFDG a subie lors des différentes élections. Il a été élu. Mais malheureusement, nous avons été privés de notre droit. On n’a pas riposté pour une seule et unique raison, le maintien de la paix.
Mais avec votre soutien et la patience, nous serons victorieux… Ce que nous regrettons aujourd’hui, c’est le fait de vouloir afficher l’UFDG comme un parti d’opposition. On n’est opposant a ce que je sache. Il n’y a pas encore de parti au pouvoir et on n’est nullement opposé au CNRD ni à son gouvernement. Je demande au colonel Mamadi Doumbouya de veiller sur ses personnes qui sont a la base de ces calomnies et malententes. Parce qu’elles souhaitent tous sauf la paix en Guinée. Nous, notre seule préoccupation, c’est d’aller au dialogue. Nous comptons plus de 50% d’électeurs guinéens, toutes régions confondues. Ceux qui disent qu’on ne veut pas recevoir le Premier ministre ont menti. Depuis le début, on n’attend que le dialogue. Je n’ai jamais entendu l’UFDG dire officiellement qu’il refuse de recevoir le Premier ministre… »a-t-il martelé en substance.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...