Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré : Les femmes demeurent la couche la plus touchée par le VIH/SIDA (statistiques)

En ce 1er décembre, marquant la journée internationale de lutte contre le VIH/SIDA, le coordinateur du comité régional de lutte contre la pandémie, sonne l’alerte dans la capitale de la Guinée forestière. A l’occasion de la célébration de cette journée internationale sous le thème « Solidarité mondiale et responsabilité partagée », notre rédaction est allée à la  rencontré Dde r Ibrahima Diallo, le coordonnateur régional du Comité de lutte contre VIH/SIDA.
« De nos jours, la situation est vraiment inquiétante à N’Zérékoré, car sur 8 441 personnes dépistées dont 4 336 femmes, nous avons détecté 5 404 personnes positives dont 4 037 femmes. Soit un taux de positivité de 64% des personnes testées. C’est pour vous dire combien de fois la situation est préoccupante« , a-t-il dit.
Revenant sur les difficultés rencontrées lors du suivi de ces personnes testées positives au VIH/SIDA, Dr Diallo précise: « aujourd’hui nous avons de sérieux problèmes dans le suivi de ces personnes vivant avec cette maladie. Car elles sont souvent mobiles mais aussi à cela s’ajoute leur refus de suivre le traitement jusqu’à termes. Et pire dans les foyers polygames, l’identification des autres membres de la famille pose des problèmes ».
Pour cela, il a interpellé les partenaires à plus d’appui mais aussi aux populations de mettre fin à la stigmatisation, des personnes vivant avec le VIH/SIDA.
Selon  les statistiques disponibles au niveau national, le taux de séroprévalence des régions de  N’Zérékoré et Mamou dépasse la moyenne nationale.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir