Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Nuur Africa/Concours Agri- entrepreneurs 2021: les 5 lauréats primés à l’ISSMV de Dalaba

Organisé par l’ONG (organisation non gouvernementale) americaine Nuur Africa; cette deuxième édition du concours Agri- entrepreneurs s’est déroulée à Dalaba dans la région administrative de Mamou. Après les différentes étapes de la compétition, la trentaine d’équipe ayant pris part a été départagés le jeudi 06 janvier 2022 lors de la grande finale qui a été organisée au sein de l’institut supérieur des sciences et médecines vétérinaires (ISSMV) de Dalaba. C’est finalement 5 équipes de jeunes agro-entrepreneurs qui ont raflé les prix mis en jeu par Nuur Africa a appris Guinéenews.

« Cette deuxième édition s’inscrit dans un contexte particulièrement intéressant dans la mesure où la première édition a été une réussite ; mais on avait enregistré qu’une dizaine de projets. Cette fois-ci on était près de 30 projets. Ce qui veut dire que l’engouement existe au niveau des jeunes. C’est ça le meilleur résultat. Le meilleur résultat ce n’est pas les 5 lauréats qui ont bénéficié des prix ; mais le meilleur résultat c’est l’engouement qui nous pousse à aller vers l’entreprenariat jeune. L’entreprenariat jeune est le moteur essentiel de l’émergence économique de notre pays. Donc, il n’y a jamais 2 sans 3. C’est parce que les deux sessions ont réussi que l’ONG NUUR Africa a décidé d’aller à une troisième session et d’élargir cette troisième session à l’échelle nationale » entame le professeur Youssouf Sidimé, le directeur général de l’ISSMV de Dalaba.

Pour Thierno Idiou Barry, le président de Nuur Africa qui se projette déjà sur la prochaine édition, l’expérience est positive. « Nous en sommes à la seconde édition et nous avons énormément appris. Cette année nous avons reçu plus d’une trentaine de candidatures allant de projets touchant l’agriculture, l’élevage. Et la qualité et la quantité étaient vraiment encourageantes. Présentement nous travaillons déjà sur la troisième édition avec l’appui des autorités gouvernementales. Cette prochaine édition qui aura lieu au courant de l’année 2022 sera étendue à l’échelle nationale incluant ainsi les institutions académiques à travers le pays tels que les ENAE (Ecole Nationales de l’Agriculture et de l’Élevage) et les autres instituts d’agronomie.

A la tête du groupe ayant raflé le premier prix du concours, Moriba Sâa Koivogui, étudiant en 4eme année Technologie et contrôle des produits alimentaires à l’institut supérieur des sciences et médecines vétérinaires (ISSMV) de Dalaba exprime ses sentiments de joie. « Pour commencer c’est pour nous un sentiment de joie, moi et mon équipe Harivag (haricot valorisé de Guinée) d’avoir occupé la première place de la deuxième édition du concours Agro-entrepreneuriat ; organisé au sein de l’institut supérieure des sciences et médecines vétérinaires de Dalaba. C’est un sentiment de satisfaction, de joie et surtout d’encouragement dans le domaine de l’entreprenariat jeune » partage-t-il.

Revenant à la charge, Thierno Idiou Barry demande aux jeunes recalés de ne pas baisser les bras et de se préparer pour la prochaine édition : « ceux qui ont été recalés nous les encourageons vraiment à redoubler d’efforts parce qu’il n’y a pas de perdants dans ça. Je pense qu’à travers ce concours ils ont appris beaucoup de choses et sont toujours éligibles pour soumettre lors de la troisième édition. Nous avons eu à faire ce genre de concours deux années de suite et ça été comme un laboratoire pour expérimenter différentes techniques pour stimuler l’esprit entrepreneurial afin d’outiller la jeunesse à s’auto-suffir. Nous sommes pleinement satisfaits de l’événement » insiste le président de Nuur Africa.

Dans le même ordre d’idées, professeur Youssouf Sidibé le directeur général de l’ISSMV renchérit : « j’invite donc les étudiants de l’institut de Dalaba à mieux se positionner, à mieux se préparer pour cette 3eme édition étant donné qu’ils ont la possibilité, ils ont les moyens physique à leur disposition, ils ont les moyens humains de formation. Les ressources humaines qui sont ici sont à même de leur donner le nécessaire. Donc, j’encourage tous les jeunes gens à aller vers l’entreprise privée » lance le DG.

Et de poursuivre : « d’abord quand un petit groupe d’étudiants à 15 ou 10 millions GNF, on ne peut pas dire que c’est rien ; ça c’est consistant. L’impact de ce montant sera la constitution d’un fond de base. Ça sera un fond de base pour les permettre d’asseoir leur projet et pour les permettre de peaufiner leur projet et d’aller vers d’éventuels bailleurs de fonds, parce que pour un bailleur de fond très sérieux, 100 ou 150 millions GNF ce n’est pas grand ; mais le tout se joue dans le contenu et la faisabilité du projet. C’est en cela que ces montants sont importants » a conclu le professeur Youssouf Sidibé.

Des conseils que Moriba Koivogui du groupe ayant raflé le premier prix semble prendre en compte pour le développement de son equipe. « Nous comptons, œuvrer dans le domaine de la production et de la valorisation du haricot blanc dans la région de Mamou et plus précisément dans la préfecture de Dalaba. Pour ce faire, j’aimerais vous dire que ce travail n’a pas du tout été facile. C’est depuis la première année que nous nous sommes organisés car nous avons vu que notre pays est confronté à beaucoup de difficultés dont entre autres l’immigration clandestine, le chômage et tant d’autres. Après avoir fini les études supérieures, au lieu d’aller travailler, beaucoup de jeunes sont conducteurs de taxi-moto. Et voilà les raisons qui nous ont poussées depuis la première année à prendre des décisions pour aller vers le secteur agro-alimentaire qui est le secteur incontournable pour le développement d’un pays comme le nôtre » soutient-il.

Il faut signaler que le premier groupe de lauréat à bénéficié d’un chèque de 15 millions GNF contre 10 millions GNF pour le deuxième, 5 millions pour le troisième et des primes d’encouragement pour les deux autres groupes. Bien au de la de la manne financière, les équipes gagnantes seront dotées chacune d’un coach, et bénéficieront également d’un programme d’accompagnement du cabinet Ebooster ainsi qu’une collaboration avec la FINADEV qui est une institution de microfinance.       Donc, rendez-vous au cours de l’annee 2022 pour la troisième édition du concours de agro-entrepreneurs avec l’ONG Nuur Africa.

A noter que Nuur Africa est une ONG basée aux USA qui œuvre dans le secteur Agro-pastoral. Pour plus de details : www.nuurafrica.org

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...